October 14, 2018 / 2:46 PM / a month ago

La Chine dit avoir encore de la marge dans sa politique monétaire

NUSA DUA, Indonésie, 14 octobre (Reuters) - La Chine a encore de la marge pour ajuster ses taux d’intérêt et le ratio de réserves obligatoires des banques (RRR) étant donné que les risques liés aux tensions commerciales avec les États-Unis restent significatifs, a déclaré dimanche, Yi Gang, gouverneur de la Banque populaire de Chine.

La Chine fait face à “d’énormes incertitudes” en raison de l’impact des tarifs douaniers et des frictions commerciales et cherche une “solution constructive” aux tensions actuelles, a déclaré Yi Gang lors d’un séminaire organisé en marge des réunions annuelles du Fonds monétaire international (FMI) et de la Banque mondiale, à Bali.

“Nous avons encore beaucoup d’instruments de politique monétaire en termes de taux d’intérêt et de RRR. Nous avons beaucoup de marges de manœuvre pour un ajustement, juste au cas où nous en aurions besoin”, a-t-il ajouté.

Pékin et Washington se livrent à une bataille sur les tarifs douaniers et les projets de négociations commerciales bilatérales visant à résoudre leurs différends se sont enlisés, ce qui met la pression sur l’économie et la monnaie chinoise.

Yi Gang a cependant déclaré que la croissance économique de la Chine atteindrait tout de même son objectif d’environ 6,5% pour 2018 et pourrait même le dépasser, ajoutant qu’il était à l’aise avec les niveaux d’inflation actuels.

La Chine a mis en œuvre quatre baisses du ratio de réserves obligatoires des banques cette année, libérant des milliards de nouvelles liquidités sur le marché, et a utilisé d’autres outils pour faire baisser les taux du crédit aux entreprises, mais Yi Gang estime que les tensions commerciales avec les États-Unis pourraient affecter davantage l’économie.

“Je pense que les risques commerciaux liés aux tensions commerciales sont importants”, a-t-il dit. “Des incertitudes énormes (sont) devant nous.”

Yi Gang a ajouté que la politique monétaire de la Chine était toujours fondamentalement neutre, sans biais de détente ou de resserrement, ajoutant qu’il pensait que la quantité de liquidités injectée sur le marché était appropriée pour stabiliser l’endettement.

Dans une interview avec Bloomberg, il a aussi déclaré que la banque centrale chinoise se préparait à une série de risques dans sa politique de change, y compris le pire des scénarios. Mais il a ajouté que la monnaie était à “un niveau raisonnable et d’équilibre”.

Yi Gang s’attend en outre à ce que la hausse des prix à la consommation en Chine atteigne environ 2% cette année, avec une progression des prix à la production en recul, à un niveau compris entre 3% à 4%. (Yawen Chen, Benjamin Mallet pour le service français, édité par Marc Joanny)

0 : 0
  • narrow-browser-and-phone
  • medium-browser-and-portrait-tablet
  • landscape-tablet
  • medium-wide-browser
  • wide-browser-and-larger
  • medium-browser-and-landscape-tablet
  • medium-wide-browser-and-larger
  • above-phone
  • portrait-tablet-and-above
  • above-portrait-tablet
  • landscape-tablet-and-above
  • landscape-tablet-and-medium-wide-browser
  • portrait-tablet-and-below
  • landscape-tablet-and-below