October 11, 2018 / 6:43 AM / 2 months ago

Pas de danger que l'Italie perde l'accès aux marchés-Regling (MES)

NUSA DUA, Indonésie, 11 octobre (Reuters) - Il n’y a aucun danger dans l’immédiat que l’Italie n’ait plus accès aux marchés ou soit déclassée en deçà de la catégorie d’investissement car l’économie italienne a bien des atouts, a déclaré jeudi Klaus Regling, le patron du Mécanisme européen de stabilité (MES).

“Il n’y a aucun danger dans l’immédit que l’Italie n’ait plus accès aux marchés, il n’y a aucun danger dans l’immédiat qu’elle soit déclassée au-dessous de la catégorie d’investissement; elle est encore deux crans au-dessus”, a-t-il dit, lorsqu’on lui a demandé ce qui se passerait si l’Italie n’avait plus accès aux marchés, comme ce fut le cas avec la Grèce en 2010.

“Malgré une dette lourde, le déficit budgétaire n’a jamais été excessivement élevé et l’excédent primaire est ample; l’Italie a un excédent courant et l’épargne des ménages est très solide. Enfin, une bonne partie des emprunts d’Etat italiens sont entre les mains locales”, a ajouté Regling, en marge des assemblées générales annuelles du Fonds monétaire international et de la Banque mondiale.

L’Italie, dont la dette atteint 133% du PIB, vise un déficit budgétaire de 2,4% du PIB en 2019, de 2,1% en 2020 et de 1,8% en 2021. (Francesco Canepa et Jan Strupczewski Wilfrid Exbrayat pour le service français)

0 : 0
  • narrow-browser-and-phone
  • medium-browser-and-portrait-tablet
  • landscape-tablet
  • medium-wide-browser
  • wide-browser-and-larger
  • medium-browser-and-landscape-tablet
  • medium-wide-browser-and-larger
  • above-phone
  • portrait-tablet-and-above
  • above-portrait-tablet
  • landscape-tablet-and-above
  • landscape-tablet-and-medium-wide-browser
  • portrait-tablet-and-below
  • landscape-tablet-and-below