October 10, 2018 / 3:57 PM / a month ago

Le chef du gouvernement italien Giuseppe Conte a la cote

ROME, 10 octobre (Reuters) - Inconnu il y a encore cinq mois, le président du Conseil italien Giuseppe Conte a la cote auprès des électeurs, selon plusieurs sondages récents.

Une enquête Ipsos publiée samedi dernier lui accorde une note d’approbation de 67, bien plus que ses prédécesseurs à la tête du gouvernement et devant les deux poids lourds de la coalition, les vice-présidents du Conseil Matteo Salvini et Luigi Di Maio.

Salvini, chef de la Ligue, obtient une note de 57, et Di Maio, dirigeant du Mouvement 5 Etoiles (M5S), une note de 52.

D’autres sondages menés par Demos&Pi et GPF montrent que Conte jouit d’une bonne popularité. Cet avocat de 54 ans, proche du M5S mais non encarté politiquement, semble être notamment apprécié pour son ton mesuré et ses talents de conciliateur.

“Conte, que personne ne connaissait, a réussi à se faire une place et à jouer un rôle fondamental”, estime Francesco Galietti, politologue qui dirige l’agence de conseil Policy Sonar.

“Il a jeté des ponts, trouvant un équilibre entre d’un côté ce qu’on peut faire et ce qu’on ne peut pas faire par rapport aux institutions, et de l’autre les ambitions des ‘bêtes politiques’ anti-système.”

Le sondage Ipsos accorde au gouvernement dans son ensemble une note d’approbation de 64.

“Plus de cent jours après la formation du gouvernement, c’est toujours, et de plus en plus, la lune de miel”, constate Nando Pagnoncelli, qui dirige Ipsos Italia. (Gavin Jones; Guy Kerivel pour le service français)

0 : 0
  • narrow-browser-and-phone
  • medium-browser-and-portrait-tablet
  • landscape-tablet
  • medium-wide-browser
  • wide-browser-and-larger
  • medium-browser-and-landscape-tablet
  • medium-wide-browser-and-larger
  • above-phone
  • portrait-tablet-and-above
  • above-portrait-tablet
  • landscape-tablet-and-above
  • landscape-tablet-and-medium-wide-browser
  • portrait-tablet-and-below
  • landscape-tablet-and-below