October 9, 2018 / 3:25 PM / 2 months ago

LEAD 1-La justice ordonne à Berlin de restreindre la circulation des véhicules diesel les plus polluants

(.)

BERLIN, 9 octobre (Reuters) - La justice allemande a ordonné mardi à la municipalité de Berlin d’interdire aux véhicules diesel les plus polluants d’emprunter certains axes de la capitale.

La circulation doit être interdite aux voitures répondant à la norme Euro 5 ou à des normes antérieures dans onze des rues les plus polluées à l’oxyde d’azote (NOx), précise le tribunal de Berlin dans un communiqué.

Des analyses doivent être effectuées pour déterminer si 15 km supplémentaires doivent être interdits pour ramener la concentration moyenne de cet agent polluant à moins de 40 microgrammes par mètre cube à Berlin, ajoute le tribunal.

Il avait été saisi par l’association de protection de l’environnement Deutsche Umwelthilfe (DUH), qui réclamait l’interdiction des véhicules diesel répondant aux normes Euro 1 à Euro 4 d’ici la fin de l’année et des véhicules diesel aux normes Euro 5 d’ici septembre 2019.

La municipalité doit prendre une décision d’ici mars et aura trois mois supplémentaires pour la mettre en oeuvre.

Les normes européennes ont été instaurées au début des années 1990 pour contraindre les constructeurs automobiles à produire des véhicules de plus en plus propres. On en est actuellement aux normes Euro 6.

La question des véhicules diesel se pose avec force depuis que Volkswagen a reconnu en septembre 2015 avoir faussé les tests d’émissions de ses moteurs diesel. Il est apparu depuis que les véhicules diesel de plusieurs constructeurs dépassaient eux aussi les limites d’émissions polluantes.

En février dernier, le tribunal administratif fédéral de Leipzig a jugé que les grandes villes allemandes avaient le droit d’interdire la circulation des voitures diesel polluantes.

Une interdiction de ce type doit entrer en vigueur en février prochain à Francfort. La ville-Etat de Hambourg a d’ores et déjà interdit aux modèles diesel ne respectant pas les normes Euro 6 de circuler sur certains axes.

L’organisation écologiste Greenpeace s’est félicitée du verdict de mardi, qui montre, selon elle, que le moment est venu pour les véhicules à moteurs thermiques de céder la place aux vélos et aux transports publics.

Pour Christian Amsinck, directeur exécutif de l’organisation patronale UVB à Berlin et dans le Land voisin de Brandebourg, les interdictions feront plus de mal que de bien. “Chaque fermeture nuit aux entreprises”, a-t-il souligné, invitant le Sénat berlinois à faire appel. (Hans-Edzard Busemann Henri-Pierre André et Jean-Philippe Lefief pour le service français)

0 : 0
  • narrow-browser-and-phone
  • medium-browser-and-portrait-tablet
  • landscape-tablet
  • medium-wide-browser
  • wide-browser-and-larger
  • medium-browser-and-landscape-tablet
  • medium-wide-browser-and-larger
  • above-phone
  • portrait-tablet-and-above
  • above-portrait-tablet
  • landscape-tablet-and-above
  • landscape-tablet-and-medium-wide-browser
  • portrait-tablet-and-below
  • landscape-tablet-and-below