October 4, 2018 / 2:42 PM / 17 days ago

MARCHÉS-L'intelligence artificielle, atout déjà réel pour la Chine-BNPP AM

* L’intelligence artificielle séduisante pour les émergents

* Elle jouera un rôle dans la mutation de la Chine

* Des perturbations sociales possibles à court terme

PARIS, 4 octobre (Reuters) - L’intelligence artificielle (IA) gagne du terrain sur de nombreux marchés émergents et tout particulièrement en Chine, où elle est appelée à jouer un rôle prépondérant dans la mutation de l’économie, lit-on dans une note de BNP Paribas Asset Management.

Les technologies s’inspirant de la manière dont les humains utilisent leur système nerveux et leur corps pour sentir, apprendre, raisonner et agir séduisent de nombreuses économies émergentes en raison de la promesse qu’elles offrent d’augmenter spectaculairement la productivité, écrivent Michelle Fan, analyste actions émergentes chez BNPP AM, et David Choa, gérant de portefeuille d’actions chinoises pour la branche de gestion d’actifs de la banque française.

En Chine, l’IA jouera un rôle particulièrement important dans la mutation de l’économie, appelée a être moins gourmande en capitaux et a reposer davantage sur la consommation, selon les auteurs de la note.

Si la plupart des pays émergents ont des politiques favorables à l’adoption de l’IA, l’investissement dans ces technologies est particulièrement attractif en Chine, deuxième économie du monde, font valoir les experts de BNP AM.

La taille de la population, l’importance du volume des données, le réservoir de talents, l’adoption rapide des nouvelles technologies et le soutien du gouvernement sont les principaux facteurs qui favorisent le développement de l’IA dans ce pays, détaillent-ils.

“De notre point de vue, une part significative de la croissance économique résultant de l’IA en Chine ne viendra pas du remplacement de la force de travail et des capitaux actuels mais d’une transformation qui permettra à ces deux éléments d’être plus efficaces”, lit-on dans la note.

ALIBABA EN MET PARTOUT

L’IA est déjà une réalité dans le quotidien du consommateur chinois, font remarquer les auteurs du rapport en donnant l’exemple de Taobao.

Le site vedette de vente en ligne d’Alibaba, qui compte plus de 500 millions d’utilisateurs, utilise ainsi l’IA pour toutes les étapes, de la découverte du produit à son achat, sa livraison et le service après-vente, sans oublier le rôle prépondérant du robot de support clients (chatbot), Ali Assistant, précisent-ils.

Ils mentionnent ensuite la régulation du trafic routier, l’AI permettant d’analyser tous les éléments pesant sur les conditions de circulation, sans parler du rôle qu’elle joue dans le développement des véhicules électriques et autonomes.

Si la montée en puissance de l’IA devait se traduire par une augmentation de la productivité, elle pourrait entraîner des perturbations sociales et économiques à court terme, notamment sur les emplois répétitifs, prévisibles et programmables, soulignent les auteurs de la note.

Un autre risque, particulièrement présent dans le cas de la Chine, concerne le fossé entre les employés à l’aise avec le numérique et ceux qui le sont moins, ainsi qu’entre les zones urbaines et rurales.

“Aider la main d’oeuvre des secteurs très affectés à s’adapter et à acquérir des compétences plus pertinentes sera un défi permanent et capital pour le maintien du bien-être de la population et de la stabilité sociale”, écrivent Michelle Fan et David Choa.

Patrick Vignal, édité par Marc Angrand

0 : 0
  • narrow-browser-and-phone
  • medium-browser-and-portrait-tablet
  • landscape-tablet
  • medium-wide-browser
  • wide-browser-and-larger
  • medium-browser-and-landscape-tablet
  • medium-wide-browser-and-larger
  • above-phone
  • portrait-tablet-and-above
  • above-portrait-tablet
  • landscape-tablet-and-above
  • landscape-tablet-and-medium-wide-browser
  • portrait-tablet-and-below
  • landscape-tablet-and-below