October 3, 2018 / 1:10 PM / 3 months ago

LEAD 1-Brexit: Fragilisée, Theresa May promet des lendemains qui chantent

(Actualisé après le discours de May)

par Elizabeth Piper, William James et Kylie MacLellan

LONDRES, 3 octobre (Reuters) - De plus en plus menacée par les siens, la Première ministre britannique Theresa May a promis mercredi aux délégués du congrès du Parti conservateur, réunis à Birmingham, des lendemains qui chantent après le Brexit.

Moins d’une heure avant qu’elle ne prenne la parole, le député conservateur James Duddridge a annoncé avoir saisi le groupe parlementaire tory pour obtenir sa démission.

“J’ai demandé à May de partir, nous avons besoin d’un dirigeant fort et capable de concrétiser le Brexit”, a déclaré l’élu, ajoutant qu’il avait saisi le Comité 1922 qui regroupe les députés tories à la Chambre des communes.

Si quarante-sept parlementaires conservateurs imitent Duddridge, un vote devra être organisé au sein du groupe pour confirmer ou démettre Theresa May. “Theresa May n’est pas la bonne personne, Boris Johnson hier était stimulant”, a estimé James Duddridge.

Johnson, ancien ministre des Affaires étrangères, qui a pris la parole mardi à Birmingham, a violemment critiqué le “plan de Chequers” mis au point en juillet sur le Brexit, le qualifiant de scandale constitutionnel dont l’application aboutirait à humilier le Royaume-Uni.

Pour beaucoup d’observateurs, et bien qu’il ait appelé officiellement à soutenir May, Boris Johnson a clairement dévoilé, par la violence de son discours, son ambition de la remplacer à la tête des tories.

Au dernier jour du congrès, Theresa May a pourtant reçu un accueil chaleureux, au son de la chanson du groupe ABBA “Dancing Queen” et esquissant des pas de danse, sous le signe de l’autodérision après sa calamiteuse prestation de l’an dernier.

Dans un discours d’un peu plus d’une heure, ponctué d’applaudissements, elle a appelé le parti à se rassembler derrière le plan de Chequers qui sera selon elle profitable au Royaume-Uni - mais que l’Union européenne a en partie rejeté.

“LE MEILLEUR EST À VENIR”

“Ne laissez personne vous dire que nous n’avons pas ce qu’il faut: nous avons tout pour réussir”, a-t-elle dit. “Je crois passionnément que le meilleur est à venir et que l’avenir est plein de promesses.”

“Mais si nous allons tous dans des directions différentes à la poursuite de ce que nous jugeons être le Brexit parfait, nous risquons de ne pas avoir de Brexit du tout”, a-t-elle ajouté à l’adresse des “Brexiters” purs et durs qui lui reprochent une trop grande complaisance envers Bruxelles.

“C’est pourquoi nous devons nous rassembler. Nous abordons la partie la plus difficile des négociations (...) Ce que nous proposons, c’est un grand défi pour l’UE. Mais si nous restons unis et si nous gardons notre sang-froid, je sais que nous aurons un accord profitable pour la Grande-Bretagne”, a-t-elle assuré.

Elle s’est livrée à une attaque en règle du Parti travailliste de Jeremy Corbyn, qu’elle a accusé d’aller chercher son inspiration au Kremlin et dont le programme, a-t-elle dit, signifierait plus d’impôts et une croissance en berne.

“Mon rôle, en tant que Première ministre, est de faire ce que je juge être dans l’intérêt national. Cela veut dire deux choses: d’abord, respecter le résultat du référendum (de juin 2016 sur le Brexit). Ensuite, parvenir à de bonnes relations avec nos voisins, après notre départ, en matière de commerce et de sécurité”, a expliqué Theresa May.

Ce discours a apparemment été bien accueilli par le parti conservateur. Le ministre des Affaires étrangères Jeremy Hunt a salué “un remarquable discours prononcé avec humour et passion, ferme dans son propos clair et plein de conviction”.

Pour le ministre du Brexit, Dominic Raab, il ne fait guère de doute que Theresa May sera encore présente l’an prochain au congrès du parti, et toujours à sa tête.

La sortie du Royaume-Uni de l’UE est fixée au 29 mars prochain à 23h00 GMT. (Avec Alistair Smout; Jean Terzian, Jean-Stéphane Brosse, Henri-Pierre André et Guy Kerivel pour le service français)

0 : 0
  • narrow-browser-and-phone
  • medium-browser-and-portrait-tablet
  • landscape-tablet
  • medium-wide-browser
  • wide-browser-and-larger
  • medium-browser-and-landscape-tablet
  • medium-wide-browser-and-larger
  • above-phone
  • portrait-tablet-and-above
  • above-portrait-tablet
  • landscape-tablet-and-above
  • landscape-tablet-and-medium-wide-browser
  • portrait-tablet-and-below
  • landscape-tablet-and-below