October 3, 2018 / 10:10 AM / 16 days ago

Norsk Hydro va cesser la production d'alumine au Brésil, le titre chute

OSLO, 3 octobre (Reuters) - Norsk Hydro a annoncé mercredi qu’il allait mettre à l’arrêt la plus grande raffinerie d’alumine au monde, le site d’Alunorte au Brésil, qui ne fonctionne déjà qu’à la moitié de ses capacités depuis mars en raison d’un problème de respect des normes environnementales.

En Bourse, l’action du producteur norvégien d’aluminium chute de près de 13% à 10h10 GMT, à un creux de 21 mois, la plus forte baisse de l’indice européen Stoxx 600.

Le cours de l’aluminium, un produit issu de l’alumine, grimpe de près de 3%, à un plus haut de cinq semaines.

La décision de Norsk Hydro a également entraîné la fermeture de la mine de bauxite de Paragominas, qui alimente le site d’Alunorte, et pourrait avoir des conséquences sur la production d’aluminium de l’usine voisine d’Albras ainsi que sur d’autres sites de traitement de métaux, a prévenu le groupe norvégien.

“Bien qu’il soit prématuré d’en déterminer toutes les répercussions, la décision de fermer Alunorte et Paragominas aura d’importantes conséquences opérationnelles et financières, potentiellement aussi sur le portefeuille d’aluminium d’Hydro, y compris Albras”, déclare le groupe dans un communiqué.

La raffinerie d’Alunorte, située dans l’Etat amazonien de Para, a produit 6,4 millions de tonnes d’alumine en 2017, soit environ 10% de la production mondiale en dehors de la Chine. Sa fermeture partielle cette année avait fait grimper les prix sur le marché.

Accusé de polluer l’environnement, Norsk Hydro a accepté en février de diviser par deux la production du site d’Alunorte, à la suite d’une demande des autorités. Il avait alors reconnu des rejets non autorisés d’eaux non traitées lors de fortes précipitations.

La décision d’arrêter la production a été prise car la zone de dépôt de déchets de la raffinerie est presque saturée et le différend avec les autorités empêche Norsk Hydro d’utiliser une nouvelle usine de traitement des résidus, a précisé le groupe.

Norsk Hydro a signalé cette année un cas de force majeure concernant certaines livraisons d’alumine en provenance du Brésil, mais la société n’a pas encore décidé si une nouvelle déclaration était nécessaire, a fait savoir .

“Alunorte est le seul fournisseur (en alumine) d’Albras et un important fournisseur pour nos usines norvégiennes d’aluminium. Nous allons maintenant essayer de couvrir nos besoins en alumine via le marché”, a dit un porte-parole, Halvor Molland.

La décision de fermer Alunorte et Paragominas affectera les “employés directs et indirects” des deux sites, prévient Norsk Hydro.

“Nous allons continuer à oeuvrer de manière constructive avec les autorités pour lever l’embargo et reprendre les activités afin de restituer à Alunorte son rang de première raffinerie d’alumine au monde”, a-t-il ajouté. (Claude Chendjou pour le service français, édité par Bertrand Boucey)

0 : 0
  • narrow-browser-and-phone
  • medium-browser-and-portrait-tablet
  • landscape-tablet
  • medium-wide-browser
  • wide-browser-and-larger
  • medium-browser-and-landscape-tablet
  • medium-wide-browser-and-larger
  • above-phone
  • portrait-tablet-and-above
  • above-portrait-tablet
  • landscape-tablet-and-above
  • landscape-tablet-and-medium-wide-browser
  • portrait-tablet-and-below
  • landscape-tablet-and-below