October 3, 2018 / 10:05 AM / 10 days ago

Zone euro/Indicateurs-La production industrielle rebondit plus que prévu

BRUXELLES, 12 octobre (Reuters) - Principaux indicateurs macroéconomiques de la zone euro publiés depuis le début du mois:

* HAUSSE DE 1,0% DE LA PRODUCTION INDUSTRIELLE EN AOÛT

12 octobre - La production industrielle dans la zone euro a augmenté plus fortement que prévu en août après deux mois de baisse, une inversion de tendance qui pourrait donner un coup de pouce à la croissance économique du troisième semestre.

La production a augmenté de 1,0% d’un mois sur l’autre et de 0,9% sur un an, a annoncé Eurostat vendredi.

Ces deux chiffres sont une bonne surprise pour les économistes interrogés par Reuters qui attendaient en moyenne une hausse de 0,4% sur un mois et une baisse de 0,2% sur un an.

La hausse du mois d’août fait suite aux baisses en juin et juillet, qui incitaient à penser que la zone euro avait subi un ralentissement de sa croissance au troisième trimestre, sous l’effet des tensions commerciales dans le monde et de la baisse de confiance des acteurs de l’économie.

La croissance en zone euro a été de 0,4% aux premier et deuxième trimestres. Eurostat publiera sa première estimation “flash” de croissance du troisième trimestre le 30 octobre.

Les données révisées du mois de juillet montrent une baisse de 0,7% de la production industrielle, contre -0,8% estimé initialement, et une hausse de 0,3% sur un an au lieu d’un recul de 0,1%.

La hausse de la production en août a été tirée par la production d’énergie, qui a augmenté de 1,9%. Celle de biens de consommation durables a atteint 1,5%, effaçant partiellement la baisse de 1,9% du mois précédent.

La production de biens d’équipements a augmenté de 1,4%, reflétant la montée en puissance de l’investissement des entreprises.

Tableau:

* LE MORAL DE L’INVESTISSEUR ALTÉRÉ PLUS QUE PRÉVU

8 octobre - Le moral des investisseurs s’altère plus que prévu en octobre dans la zone euro, conséquence des incertitudes budgétaires italiennes et des nouvelles normes anti-pollution qui s’imposent au secteur automobile européen.

L’indice mesurant ce moral a fléchi à 11,4 points contre 12 en septembre. Le consensus Reuters le donnait à 11,7.

Le sous-indice mesurant les anticipations a quant à lui un peu progressé, à -8,3 contre -8,8, tandis que le sous-indice de la conjoncture actuelle est tombé de 35 à 33, au plus bas depuis avril 2017.

“La cause de la légère baisse de l’indice tient sans doute aux discussions sur le secteur automobile allemand et aux incertitudes entourant la future politique budgétaire du gouvernement italien”, observe Manfred Hübner (Sentix).

A l’issue de longues négociations, le gouvernement et les constructeurs automobiles allemands ont trouvé un accord la semaine dernière permettant de réduire les émissions polluantes dans les grandes villes tout en évitant de recourir aux interdictions de circuler.

Les propriétaires de voitures diesel anciennes en Allemagne devraient avoir le choix entre une prime à la reprise de leur véhicule ou une mise à jour de leur système antipollution.

Autre sujet d’inquiétude pour les investisseurs, les tensions croissantes entre Bruxelles et Rome sur la politique budgétaire italienne.

Les objectifs de déficit budgétaire retenus par le gouvernement italien pour les trois prochaines années sont un “motif de grave inquiétude” et vont à l’encontre des demandes formulées par les ministres européens des Finances en juillet dernier, a indiqué la Commission européenne dans une lettre adressée au ministre italien de l’Economie, Giovanni Tria.

En dépit du dossier du diesel, un indice séparé jaugeant le moral de l’investisseur allemand a progressé en octobre.

“L’économie (allemande) ralentit mais pas de récession en vue”, explique Manfred Hübner.

Sentix a interrogé 925 investisseurs du 4 au 6 octobre.

* L’ALIMENTATION ET INTERNET PÈSENT SUR LES VENTES AU DÉTAIL

3 octobre - Les ventes au détail ont diminué en zone euro en août pour le deuxième mois consécutif, les consommateurs ayant réduit leurs dépenses alimentaires et en boissons, comme leurs commandes par correspondance et sur internet, ce qui reflète partiellement de la détérioration de la confiance des ménages.

Les ventes au détail ont baissé de 0,2% en août par rapport à juillet, et ont augmenté de 1,8% sur un an, a annoncé mercredi l’institut européen de la statistique, Eurostat.

Les économistes interrogés par Reuters s’attendaient à des hausses de 0,2% sur un mois et 1,7% sur un an, après une baisse de 0,6% sur un mois et une hausse de 1,0% sur un an en juillet.

Ces chiffres reflètent partiellement la dégradation du sentiment du consommateur depuis le pic de 17 ans de début 2018.

La baisse sur un mois des ventes de détail s’explique notamment par le recul de 2,3% des ventes sur internet et des commandes par correspondance, ainsi que par une baisse de 0,3% des achats de produits alimentaires, de boissons et de tabac et de 0,6% du carburant automobile.

A contrario, les ventes sur internet et par correspondance affichent la croissance la plus forte en rythme annuel, de 4,9%, même s’il est nettement inférieur à celui des mois précédents.

Par pays, les ventes de détail ont connu leurs plus fortes croissances au Portugal, en Irlande et en Slovénie, et leur plus fortes baisses en Lettonie, en France et en Finlande.

Tableau

* HAUSSE PLUS FORTE QUE PRÉVU DES PRIX PRODUCTEURS EN AOÛT

2 octobre - Les prix à la production ont augmenté plus que prévu en août dans la zone euro, en raison surtout du poste énergétique, montrent mardi les données publiées par Eurostat, l’office statistique de l’Union européenne.

Les prix à la production industrielle ont augmenté de 0,3% sur le mois et de 4,2% sur un an, indique Eurostat. Les économistes interrogés par Reuters prévoyaient en moyenne des hausses de respectivement 0,2% et 3,9%.

Les prix de juillet ont en outre été révisés en hausse, à +0,7% en variation mensuelle et +4,3% sur un an, ce dernier chiffre marquant un pic de 18 mois.

Les prix de l’énergie ont augmenté de 0,9% en août sur un mois et de 12,0% sur un an, selon Eurostat. Hors énergie, la hausse des prix dans l’ensemble de l’industrie n’est plus que de 1,5% en rythme annuel, confortant le point de vue de la Banque centrale européenne (BCE) selon laquelle l’accélération de l’inflation est principalement due à l’envolée des prix de l’énergie.

Les prix à la production peuvent être un indicateur de l’évolution de l’inflation puisque toute hausse, à moins d’être absorbée par des intermédiaires ou des détaillants, est répercutée dans les prix à la consommation.

Tableau

* LE TAUX DE CHÔMAGE À 8,1% EN AOÛT, AU PLUS BAS DEPUIS 2008

1er octobre - Le taux de chômage dans la zone euro a reculé en août à son plus bas niveau depuis près de dix ans, grâce notamment à une forte baisse en Italie, a annoncé lundi Eurostat.

Le taux de chômage corrigé des variations saisonnières s’est établi à 8,1% contre 8,2% en juillet, a précisé l’office statistique de l’Union européenne. Les économistes prévoyaient en moyenne un chiffre stable en août.

Le chômage, qui avait culminé à 12,1% à la mi-2013, revient ainsi à son plus bas niveau depuis novembre 2008 quand il était à 8,0%. En tout le nombre de demandeurs d’emploi a diminué de 102.000 d’un mois sur l’autre, à 13,22 millions.

La plus forte baisse a été enregistrée en Italie avec un taux de chômage passé de 10,2% en juillet à 9,7% en août. Pour la France en revanche Eurostat a communiqué un taux en hausse à 9,3% contre 9,2% en juillet et 9,1% en juin.

L’Allemagne a le taux le plus faible de la zone euro, stable à 3,4%.

Dans l’ensemble de l’Union européenne à 28, le taux de chômage est resté inchangé à 6,8% en août, au plus bas depuis avril 2008.

Tableau

Les indicateurs économiques publiés en septembre (Service économique)

0 : 0
  • narrow-browser-and-phone
  • medium-browser-and-portrait-tablet
  • landscape-tablet
  • medium-wide-browser
  • wide-browser-and-larger
  • medium-browser-and-landscape-tablet
  • medium-wide-browser-and-larger
  • above-phone
  • portrait-tablet-and-above
  • above-portrait-tablet
  • landscape-tablet-and-above
  • landscape-tablet-and-medium-wide-browser
  • portrait-tablet-and-below
  • landscape-tablet-and-below