October 2, 2018 / 6:01 AM / 2 months ago

L'Italie réglerait ses problèmes si elle avait sa propre monnaie - Borghi (Ligue)

MILAN, 2 octobre (Reuters) - L’Italie réglerait la plupart de ses problèmes si elle avait sa propre monnaie nationale, et non pas l’euro, a estimé mardi Claudio Borghi, spécialiste des questions économiques de la Ligue, le parti d’extrême droite membre de la coalition au pouvoir.

En optant pour un déficit budgétaire de 2,4% du PIB sur les trois prochains exercices budgétaires, le nouveau gouvernement italien, formé en juin dernier par la Ligue et les contestataires du Mouvement 5 Etoiles, s’est placé en porte à faux avec les engagements pris par le précédent gouvernement auprès de Bruxelles.

Plusieurs dirigeants de l’Union européenne l’ont mis en garde lundi, en brandissant le spectre d’une nouvelle crise de la dette dans la zone euro et en exhortant Rome à changer de cap. (Bureau de Milan Henri-Pierre André pour le service français)

0 : 0
  • narrow-browser-and-phone
  • medium-browser-and-portrait-tablet
  • landscape-tablet
  • medium-wide-browser
  • wide-browser-and-larger
  • medium-browser-and-landscape-tablet
  • medium-wide-browser-and-larger
  • above-phone
  • portrait-tablet-and-above
  • above-portrait-tablet
  • landscape-tablet-and-above
  • landscape-tablet-and-medium-wide-browser
  • portrait-tablet-and-below
  • landscape-tablet-and-below