September 27, 2018 / 10:27 AM / 2 months ago

SEBA lève 100 mlns de francs suisses pour créer une cryptobanque

ZURICH, 27 septembre (Reuters) - La start-up suisse SEBA Crypto, fondée par deux anciens cadres d’UBS, a levé 100 millions de francs suisses (88,1 millions de d’euros) pour créer une banque proposant des services de cryptomonnaie aux entreprises et aux investisseurs tout en étendant les services bancaires traditionnels aux entreprises de ce nouveau secteur.

La société zurichoise, dont le directeur général est Guido Bühler et le président Andreas Amschwand, a demandé jeudi une licence bancaire auprès de la FINMA, l’autorité fédérale suisse de surveillance des marchés, dans le but de gérer des cryptoactifs et des cryptomonnaies.

La FINMA a confirmé être en contact avec SEBA sur ce dossier.

SEBA veut également financer les entreprises, y compris via des émissions de cryptomonnaies, ou offres initiales de jetons (ICO), dans l’économie traditionnelle et la cryptoéconomie.

“SEBA veut combler le fossé entre la banque traditionnelle et le nouveau monde de la crypto”, a déclaré Guido Bühler.

“Avec la sécurité, la transparence et la performance comme valeurs fondamentales, notre ambition est de devenir un leader du marché dans la convergence de la finance traditionnelle avec la cryptoéconomie”, a-t-il ajouté.

Plus de 500 startups spécialisées dans la technologie blockchain et la cryptomonnaie se sont installées dans les environs de Zoug et de Zurich, mais leur intégration dans le système financier traditionnel pose aujourd’hui des difficultés.

Les banques voient dans la blockchain, la technologie à l’origine des monnaies virtuelles, une solution prometteuse, mais elles hésitent encore à y prendre part en raison de l’absence de contrôles, notamment lors de la levée de fonds, et des incertitudes entourant son avenir.

Parallèlement, les entreprises de cryptomonnaie rencontrent des difficultés d’accès aux services bancaires traditionnels.

“En Suisse, diverses autorités se sont engagées à mettre en place un environnement réglementaire complet pour le développement de la technologie blockchain et la croissance durable et stable des cryptoactifs”, a déclaré Andreas Amschwand.

“Cela fait de la Suisse le lieu idéal pour lancer un nouveau paradigme de services financiers.”

Le suisse BlackRiver Asset Management, le fonds de capital-risque basé à Hong-Kong Summer Capital ainsi que des investisseurs singapouriens, malaisiens, chinois et hongkongais figurent parmi les actionnaires de SEBA, qui compte ouvrir des succursales dans les principaux centres financiers, à commencer par Zurich en 2019, ainsi que des services numériques. (Claude Chendjou pour le service français, édité par Benoit Van Overstraeten)

0 : 0
  • narrow-browser-and-phone
  • medium-browser-and-portrait-tablet
  • landscape-tablet
  • medium-wide-browser
  • wide-browser-and-larger
  • medium-browser-and-landscape-tablet
  • medium-wide-browser-and-larger
  • above-phone
  • portrait-tablet-and-above
  • above-portrait-tablet
  • landscape-tablet-and-above
  • landscape-tablet-and-medium-wide-browser
  • portrait-tablet-and-below
  • landscape-tablet-and-below