September 26, 2018 / 4:54 PM / 24 days ago

SurveyMonkey bondit de près de 70% pour ses débuts sur le Nasdaq

26 septembre (Reuters) - Le site de sondages en ligne SurveyMonkey a gagné jusqu’à 70% mercredi pour sa première séance de cotation à New York, s’octroyant une capitalisation de près de trois milliards de dollars (2,6 milliards d’euros).

La société a vendu 15 millions d’actions à 12 dollars pièce, un prix supérieur à la fourchette indicative qui allait de neuf à 11 dollars. L’opération représente un produit net de 180 millions de dollars, qui sera affecté à la réduction de l’endettement.

SurveyMonkey prévoyait initialement de vendre 13,5 millions d’actions dans le cadre de son offre publique de vente (IPO).

Le titre a ouvert à 18,75 dollars, en hausse de 56% par rapport à son prix d’introduction, et rapidement atteint un pic à 20,00 dollars, représentant un gain de près de 70%.

Parmi les principaux actionnaires de SurveyMonkey figurent le fonds spéculatif Tiger Global, qui détiendra 25,1% après l’IPO, et Sheryl Sandberg, la directrice générale adjointe de Facebook, dont la participation s’élève à 8,5%.

Sheryl Sandberg avait récemment fait savoir qu’elle ferait don de ses actions SurveyMonkey à une fondation qu’elle avait créée avec son mari David Goldberg, qui a dirigé la société de 2009 jusqu’à son décès brutal en 2015.

Le site fondé en 1999 propose des outils en ligne pour réaliser des sondages personnalisés et mesures de satisfaction. Quelque trois millions de personnes utilisent sa plate-forme chaque jour.

L’offre de base est gratuite mais SurveyMonkey propose une version payante qui fournit aux entreprises une quantité illimitée d’enquêtes, des outils d’analyse de données, des capacités de travail collaboratif et une fonction support 24 heures sur 24.

SurveyMonkey affirme que 98% des entreprises du classement Fortune 500 utilisent sa plate-forme et dit compter parmi ses principaux clients Netflix, Johnson & Johnson, et Box. Ses principaux concurrents sont le service “forms” de Google (groupe Alphabet Qualtrics et Medallia.

En tout, SurveyMonkey a fait état d’environ 600.000 clients payants à la date du 30 juin. Son chiffre d’affaires s’est élevé à 121,2 millions de dollars au premier semestre, en hausse de 14% sur un an, mais avec une perte accrue à 27,2 millions de dollars contre 19,1 millions sur les six premiers mois de 2017.

Les pertes récurrentes de la société constituent le principal sujet d’inquiétude pour les investisseurs mais ils ont été rassurés par la décision de Salesforce Ventures, le fonds de capital-risque de l’éditeur de logiciels Salesforce, d’acquérir pour 40 millions de dollars d’actions de SurveyMonkey dans le cadre d’un placement privé réalisé à un prix égal à celui de l’IPO. (Aparajita Saxena à Bangalore, Véronique Tison pour le service français, édité par Marc Angrand)

0 : 0
  • narrow-browser-and-phone
  • medium-browser-and-portrait-tablet
  • landscape-tablet
  • medium-wide-browser
  • wide-browser-and-larger
  • medium-browser-and-landscape-tablet
  • medium-wide-browser-and-larger
  • above-phone
  • portrait-tablet-and-above
  • above-portrait-tablet
  • landscape-tablet-and-above
  • landscape-tablet-and-medium-wide-browser
  • portrait-tablet-and-below
  • landscape-tablet-and-below