September 25, 2018 / 8:44 AM / 24 days ago

Praet (BCE) souligne que la normalisation sera lente et longue

LONDRES, 25 septembre (Reuters) - La politique monétaire de la Banque centrale européenne devra rester accommodante pendant encore longtemps, a déclaré mardi Peter Praet, l’économiste en chef de l’institution, faisant retomber les spéculations sur la possibilité que la BCE entame plus rapidement qu’anticipé le relèvement de ses taux d’intérêt.

Le président de la banque centrale, Mario Draghi, a évoqué lundi au Parlement européen un redressement “relativement vigoureux” de l’inflation sous-jacente, un discours dans lequel de nombreux investisseurs ont vu un signal d’accélération de la normalisation de la politique monétaire.

“Il n’y avait rien de nouveau” dans ce discours de Mario Draghi, a déclaré Peter Praet lors d’une conférence à Londres.

“Il est clair que nous observons des progrès dans les (prix) sous-jacents, ce qui se passe derrière le processus inflationniste. Mais il s’agit d’un processus long et conditionné à des conditions monétaires accommodantes”, a-t-il ajouté.

Ses propos ont provoqué un reflux des rendements des emprunts d’Etat de référence de la zone euro et de la monnaie unique.

Celle-ci est retombée sous 1,1750 dollar contre plus de 1,1770 avant l’intervention publique de Peter Praet. Elle avait atteint 1,1815 dollar lundi en réaction au discours de Mario Draghi.

Balazs Koranyi; Juliette Rouillon pour le service français, édité par Marc Angrand

0 : 0
  • narrow-browser-and-phone
  • medium-browser-and-portrait-tablet
  • landscape-tablet
  • medium-wide-browser
  • wide-browser-and-larger
  • medium-browser-and-landscape-tablet
  • medium-wide-browser-and-larger
  • above-phone
  • portrait-tablet-and-above
  • above-portrait-tablet
  • landscape-tablet-and-above
  • landscape-tablet-and-medium-wide-browser
  • portrait-tablet-and-below
  • landscape-tablet-and-below