September 22, 2018 / 5:19 PM / 3 months ago

France-Près de 500 manifestants pour les emplois de Ford Blanquefort

BORDEAUX, 22 septembre (Reuters) - Près de 500 personnes ont manifesté samedi à Bordeaux en soutien aux salariés de l’usine Ford de Blanquefort (Gironde), où environ 850 emplois sont menacés par la fermeture d’ici à la fin 2019 si les négociations avec un repreneur n’aboutissent pas.

Des cheminots, des salariés de Goodyear et des postiers des Hauts-de-Seine, notamment, se sont joints à la manifestation organisée 24 heures après la venue en Gironde du ministre de l’Economie et des Finances.

Les négociations avec l’équipementier belge Punch Powerglide en vue d’une reprise de l’usine avancent et pourraient aboutir avant la fin octobre, a déclaré Bruno Le Maire lors de sa rencontre, vendredi, avec les représentants des salariés.

Le groupe belge devrait reprendre seulement moins de la moitié de l’effectif, estiment les syndicats de l’usine spécialisée dans la fabrication de boîtes de vitesse.

“On espère par notre colère, par notre mobilisation, influer sur les événements”, a déclaré samedi le délégué CGT Philippe Poutou, qui fut candidat aux présidentielles de 2012 et 2017 sous la bannière du Nouveau Parti anticapitaliste.

“La lutte continue mais dans des conditions différentes puisque que le gouvernement est revenu dans le dossier après un grand silence de plusieurs mois”, a-t-il ajouté. “L’espoir est un peu revenu mais il ne faut rien relâcher.” (Claude Canellas, édité par Simon Carraud)

0 : 0
  • narrow-browser-and-phone
  • medium-browser-and-portrait-tablet
  • landscape-tablet
  • medium-wide-browser
  • wide-browser-and-larger
  • medium-browser-and-landscape-tablet
  • medium-wide-browser-and-larger
  • above-phone
  • portrait-tablet-and-above
  • above-portrait-tablet
  • landscape-tablet-and-above
  • landscape-tablet-and-medium-wide-browser
  • portrait-tablet-and-below
  • landscape-tablet-and-below