September 21, 2018 / 4:47 PM / a month ago

LEAD 1-Italie-Nouvelle réunion pour sortir de l'impasse sur le budget

(Actualisé, Di Maio, communiqué de la Ligue)

ROME, 21 septembre (Reuters) - Le président du Conseil italien Giuseppe Conte s’est entretenu une nouvelle fois avec ses principaux ministres vendredi pour tenter de trouver une solution au bras-de-fer entre le ministre de l’Economie et les deux partis de la coalition sur l’objectif de déficit budgétaire pour 2019.

Le Mouvement 5 étoiles (M5S) et la Ligue ont fait monter ces derniers jours la pression sur Giovanni Tria, un universitaire sans affiliation politique, pour qu’il accepte de financer certaines de leurs promesses électorales.

Le ministre de l’Economie a dit à plusieurs reprises vouloir s’en tenir aux objectifs d’amélioration des finances publiques italiennes en ne dépassant pas l’an prochain un déficit de 1,6% du produit intérieur brut (PIB).

Or, respecter cet objectif de déficit ne permettrait pas de financer certaines promesses électorales phares des deux partis de la coalition, comme celle du “revenu de citoyenneté” pour les plus démunis auquel le M5S ne veut pas renoncer.

Jeudi, le mouvement antisystème et la Ligue ont défendu l’idée d’un déficit budgétaire supérieur à 2% du PIB en 2019, prévoyant une hausse substantielle des dépenses publiques pour relancer la croissance économique.

Luigi Di Maio, vice-président du Conseil et dirigeant du M5S, a estimé après la réunion de vendredi qu’il restait des progrès à faire et qu’il fallait s’intéresser avant tout aux “citoyens” plutôt qu’aux “petits chiffres” du déficit.

“La réunion a été utile et positive”, a déclaré pour sa part le chef de la Ligue, Matteo Salvini, en ressortant du bureau de Giuseppe Conte.

Dans un communiqué, la Ligue a ensuite précisé que Giovanni Tria avait accepté de chercher des “solutions” pour répondre aux demandes des deux partis au pouvoir.

“Cette réunion a été très positive et Tria a reconnu la volonté politique de la Ligue et du Mouvement 5 Etoiles de mener de profonds changements, du revenu de citoyenneté à la réforme des retraites”, a affirmé la Ligue. “Tout le monde s’est engagé à améliorer les propositions et Tria a accepté de chercher des solutions.”

Riccardo Fraccaro, ministre des Relations avec le Parlement issu du M5S, a pour sa part assuré que le gouvernement était “sur la bonne voie” pour élaborer un budget.

La coalition doit s’entendre d’ici au 27 septembre sur ses objectifs de croissance, de déficit et de dette publique pour l’an prochain.

Avant la réunion, le chef du M5S, Luigi Di Maio, a nié toute dissension entre son mouvement et la Ligue. “La Ligue a été jusqu’à présent un partenaire gouvernemental loyal”, a-t-il déclaré à la RAI. (Giuseppe Fonte, Giselda Vagnoni et Steve Scherer; Tangi Salaün et Guy Kerivel pour le service français)

0 : 0
  • narrow-browser-and-phone
  • medium-browser-and-portrait-tablet
  • landscape-tablet
  • medium-wide-browser
  • wide-browser-and-larger
  • medium-browser-and-landscape-tablet
  • medium-wide-browser-and-larger
  • above-phone
  • portrait-tablet-and-above
  • above-portrait-tablet
  • landscape-tablet-and-above
  • landscape-tablet-and-medium-wide-browser
  • portrait-tablet-and-below
  • landscape-tablet-and-below