September 19, 2018 / 8:38 AM / a month ago

Brexit-Le DUP rejette la nouvelle proposition des Européens

DUBLIN, 19 septembre (Reuters) - Le parti nord-irlandais unioniste (DUP), partenaire des conservateurs à la Chambre des communes, a rejeté mercredi comme inacceptable la proposition des négociateurs européens d’instaurer de nouveaux types de contrôles frontaliers en mer d’Irlande.

Le DUP refuse l’idée avancée mardi par le chef des négociateurs européens Michel Barnier afin de trouver une issue à l’impasse sur la question de la frontière entre la République d’Irlande et l’Irlande du Nord.

Les Européens et les Irlandais souhaitent éviter le rétablissement d’une frontière physique en Irlande, supprimée depuis les accords de paix de 1998.

La Première ministre Theresa May a déjà rejeté une précédente proposition de l’UE sur cette question, estimant que la clause de sauvegarde défendue par Bruxelles revient à séparer l’Irlande du Nord de la Grande-Bretagne.

Le DUP, qui joue un rôle de pivot à la Chambre des communes depuis que les conservateurs ont perdu leur majorité absolue lors de législatives anticipées, refuse l’idée d’un statut particulier de l’Irlande du Nord dans le futur accord sur les relations entre le Royaume-Uni et l’UE, une fois le Brexit en vigueur.

“Michel Barnier dit qu’il peut instaurer différents types de contrôles entre l’Irlande du Nord et le reste du Royaume-Uni pour rendre les choses plus présentables. Le point fondamental est que des contrôles internes au Royaume-Uni ne sont utiles que si on veut séparer l’Irlande du Nord de la Grande-Bretagne”, a dit Nigel Dodds, numéro 2 du DUP.

“Malgré les “améliorations”, la clause sauvegarde soutenue par l’UE signifie toujours une frontière en mer d’Irlande avec d’autres genres de contrôles. Le fait est que Theresa May et le Parti travailliste ont tous deux dit qu’aucun Premier ministre britannique ne pourrait accepter une telle idée”, a-t-il ajouté.

A six mois de la date prévue pour le Brexit, le 29 mars 2019, la question de la frontière irlandaise demeure la plus épineuse dans les négociations et n’a fait pour l’instant l’objet d’aucun accord.

Pierre Sérisier pour le service français

0 : 0
  • narrow-browser-and-phone
  • medium-browser-and-portrait-tablet
  • landscape-tablet
  • medium-wide-browser
  • wide-browser-and-larger
  • medium-browser-and-landscape-tablet
  • medium-wide-browser-and-larger
  • above-phone
  • portrait-tablet-and-above
  • above-portrait-tablet
  • landscape-tablet-and-above
  • landscape-tablet-and-medium-wide-browser
  • portrait-tablet-and-below
  • landscape-tablet-and-below