September 18, 2018 / 4:15 PM / a month ago

Apple optimiste sur les discussions commerciales USA-Chine

18 septembre (Reuters) - Le patron d’Apple, dont les produits ont échappé aux nouveaux droits de douane américains sur les importations en provenance de Chine, a exprimé mardi son optimisme sur le fait que les Etats-Unis et la Chine finiraient par surmonter leurs différends commerciaux.

“Je suis optimiste car le commerce fait partie des activités qui ne sont pas un jeu à somme nulle”, a déclaré Tim Cook lors de l’émission “Good Morning America” sur ABC News.

“Nous pouvons négocier quelque chose et nous pouvons tous les deux gagner. Je suis donc optimiste sur le fait que les deux pays vont régler ce problème et que la vie continuera.”

La Chine a annoncé mardi qu’elle imposerait à partir du 24 septembre de nouveaux droits de douane sur 60 milliards de dollars (51 milliards d’euros) d’importations en provenance des Etats-Unis, en riposte à la décision de Donald Trump de taxer 200 milliards de dollars d’importations en provenance de Chine, également à compter de lundi prochain.

Apple n’avait pas cité l’iPhone le 5 septembre dans la “large gamme” de produits qui risquaient selon lui d’être touchés par cette nouvelle série de droits de douane. Le groupe redoutait en revanche que sa montre connectée et ses écouteurs sans fil soient taxés, mais il n’en a rien été.

“Le téléphone est assemblé en Chine, mais les pièces viennent de partout”, a déclaré le directeur général de la marque à la pomme, en réponse à une interrogation sur la raison pour laquelle Apple a été épargné.

“Je ne veux pas m’exprimer à leur place mais je pense qu’ils se sont penchés dessus et se sont rendus compte que ce ne serait vraiment pas opportun pour les Etats-Unis d’imposer des droits de douane sur ce type de produits.”

Le président américain Donald Trump a averti que si la Chine ripostait aux nouveaux droits de douane en visant l’agriculture ou l’industrie américaines, il passerait à “la phase trois” et taxerait 267 milliards de dollars supplémentaires d’importations en provenance de Chine.

Si une telle menace était mise en exécution, presque toutes les importations en provenance de Chine seraient touchées, y compris l’iPhone, ainsi que tous les autres smartphones. (Susan Heavey à Washington et Munsif Vengattil à Bangalore Claude Chendjou pour le service français, édité par Bertrand Boucey)

0 : 0
  • narrow-browser-and-phone
  • medium-browser-and-portrait-tablet
  • landscape-tablet
  • medium-wide-browser
  • wide-browser-and-larger
  • medium-browser-and-landscape-tablet
  • medium-wide-browser-and-larger
  • above-phone
  • portrait-tablet-and-above
  • above-portrait-tablet
  • landscape-tablet-and-above
  • landscape-tablet-and-medium-wide-browser
  • portrait-tablet-and-below
  • landscape-tablet-and-below