September 2, 2018 / 5:03 PM / 17 days ago

Le patron de JD.com interpellé quelques heures aux Etats-Unis

PEKIN, 2 septembre (Reuters) - Le fondateur et dirigeant du groupe chinois du commerce en ligne JD.com, Richard Liu, a été arrêté au Minnesota vendredi soir sur une suspicion de conduite inappropriée puis relâché à la suite de ce qui s’est révélé être une fausse accusation, selon un communiqué du groupe publié dimanche.

“Durant un voyage d’affaires aux Etats-Unis, M. Liu a été interrogé par la police du Minnesota en lien avec une accusation sans fondement”, a affirmé JD.com. “La police locale a rapidement déterminé que l’accusation contre M. Liu était dépourvue de substance et il a pu reprendre ses activités.”

Le groupe n’a pas fourni d’autre précision et Richard Liu, dont le nom chinois est Liu Qiangdong, n’a pu être joint par Reuters.

Selon la police, Liu, 45 ans, a été interrogé entre minuit et 4h00 du matin samedi et l’enquête est toujours en cours. “Nous ne savons pas s’il y aura une mise en examen ou non car l’enquête n’est pas terminée”, a dit à Reuters John Elder, le porte-parole de la police de Minneapolis.

Liu est bien connu en Chine et sa fortune est estimée à 7,9 milliards de dollars (6,8 milliards d’euros) par le magazine Forbes. JD.com, principal concurrent chinois d’Alibaba, compte parmi ses actionnaires et partenaires Walmart, Google (groupe Alphabet) et le géant technologique chinois Tencent Holdings. (Cate Cadell à Pékin et Kane Wu à Hong Kong, avec la contribution de Barbara Goldberg à New York, Véronique Tison pour le service français)

0 : 0
  • narrow-browser-and-phone
  • medium-browser-and-portrait-tablet
  • landscape-tablet
  • medium-wide-browser
  • wide-browser-and-larger
  • medium-browser-and-landscape-tablet
  • medium-wide-browser-and-larger
  • above-phone
  • portrait-tablet-and-above
  • above-portrait-tablet
  • landscape-tablet-and-above
  • landscape-tablet-and-medium-wide-browser
  • portrait-tablet-and-below
  • landscape-tablet-and-below