September 2, 2018 / 9:27 AM / in 2 months

Les manipulations d'émissions chez VW concernaient aussi les véhicules essence - Bild

FRANCFORT, 2 septembre (Reuters) - Des ingénieurs de Volkswagen ont déclaré aux enquêteurs que certains moteurs à essence équipant des véhicules VW, Audi et Porsche permettaient eux aussi de manipuler les résultats des tests d’émission de CO2, rapporte dimanche le quotidien Bild am Sonntag.

Contacté par Reuters, un porte-parole de Volkswagen, la maison-mère d’Audi et de Porsche, a déclaré qu’il ne ferait pas de commentaire sur des enquêtes en cours.

Selon le Bild, qui cite des documents internes et des dépositions de témoins, les boîtes de vitesse et les logiciels équipant certains véhicules essence pouvaient être manipulés de sorte de baisser artificiellement les résultats des tests d’émissions de CO2 et de consommation de carburant.

Ce développement, s’il est confirmé, ferait entrer dans une dimension nouvelle le scandale des émissions, qui a coûté 27 milliards d’euros d’amendes et de pénalités au groupe automobile pour manipulation systématique des tests d’émissions de ses modèles diesel. (Ed Taylor Henri-Pierre André pour le service français)

0 : 0
  • narrow-browser-and-phone
  • medium-browser-and-portrait-tablet
  • landscape-tablet
  • medium-wide-browser
  • wide-browser-and-larger
  • medium-browser-and-landscape-tablet
  • medium-wide-browser-and-larger
  • above-phone
  • portrait-tablet-and-above
  • above-portrait-tablet
  • landscape-tablet-and-above
  • landscape-tablet-and-medium-wide-browser
  • portrait-tablet-and-below
  • landscape-tablet-and-below