August 29, 2018 / 10:05 AM / 21 days ago

BOURSE-Casino chute encore, l'endettement inquiète Credit Suisse

PARIS, 29 août (Reuters) - L’action Casino perd encore du terrain mercredi en Bourse de Paris après l’abaissement de l’objectif de cours de Credit Suisse, qui se dit préoccupé par l’endettement élevé du distributeur français.

Le titre cède -4,71% à 30,97 euros à 11h56, l’un des plus nets repli du SBF 120, alors en léger recul (-0,13%).

L’action Casino porte à plus de 38% sa baisse depuis le début de l’année et s’approche d’un plus bas de plus de 20 ans à 30,31 euros touché le 14 août.

“Nous voyons l’endettement des activités en France, déjà très élevé, augmenter encore”, écrit Credit Suisse, qui ramène son objectif de cours à 31,65 euros, contre 42,25 euros précédemment, en maintenant sa recommandation à “neutre”.

Les analystes de la banque suisse pointent du doigt “la structure complexe et l’endettement élevé” du groupe.

L’Ebitda en France est en croissance constante depuis 2014 mais il est difficile de déterminer la part de la croissance provenant de la cession de participations dans des magasins déficitaires, lit-on dans la note de Credit Suisse.

La banque ajoute que la faiblesse du cours de Bourse entame la flexibilité financière de sa maison mère, Rallye, ajoutant qu’”une baisse supplémentaire du cours de l’action Casino pourrait créer des difficultés”.

“Le dividende de Casino est la principale source de liquidités pour Rallye et il pourrait être menacé, selon nous, en raison de la faiblesse de la génération de cash-flow de Casino”, poursuit-elle.

Plombé par les inquiétudes des marchés concernant son bilan, le distributeur s’est engagé dans un plan de cession d’actifs d’un montant de 1,5 milliard d’euros pour réduire son endettement et tenter de retrouver la confiance des investisseurs.

La dette financière nette du groupe, qui s’est à nouveau alourdie pour atteindre 4,1 milliards d’euros à la fin 2017, contre 3,37 milliards un an plus tôt, devrait ainsi être réduite de l’ordre d’un milliard d’ici la fin de cette année.

Patrick Vignal, édité par Marc Angrand

0 : 0
  • narrow-browser-and-phone
  • medium-browser-and-portrait-tablet
  • landscape-tablet
  • medium-wide-browser
  • wide-browser-and-larger
  • medium-browser-and-landscape-tablet
  • medium-wide-browser-and-larger
  • above-phone
  • portrait-tablet-and-above
  • above-portrait-tablet
  • landscape-tablet-and-above
  • landscape-tablet-and-medium-wide-browser
  • portrait-tablet-and-below
  • landscape-tablet-and-below