August 28, 2018 / 6:14 PM / a month ago

Rome compte sur un soutien hors UE en cas d'attaque spéculative -Salvini

PEKIN/MILAN, 28 août (Reuters) - L’Italie compte sur le soutien d’Etats hors de l’Union européenne dans l’éventualité d’une attaque spéculative, a déclaré mardi le vice-président du Conseil Matteo Salvini.

Matteo Salvini s’exprimait à Milan alors que le ministre de l’Economie Giovanni Tria effectue une visite en Chine, pays qui est un détenteur important d’obligations de la zone euro, dont celles de l’Italie actuellement malmenées par les investisseurs.

La visite de Giovanni Tria à Pékin s’inscrit dans le cadre des efforts du nouveau gouvernement anti-système d’approfondir ses relations d’amitié avec des nations hors de l’UE, a expliqué Matteo Salvini à des journalistes, citant également les Etats-Unis et la Russie.

“C’est la première d’une longue série de missions pour cimenter des liens économiques, commerciaux, financiers solides entre l’Italie et la Chine”, a-t-il affirmé. “Si quelqu’un venait à envisager de spéculer sur le dos des Italiens, nous compterons sur un soutien hors de l’Union européenne.”

A Pékin, Giovanni Tria avait auparavant déclaré que le gouvernement chinois ne s’inquiétait pas de la hausse des rendements italiens, qui ont atteint mardi matin un plus haut de trois mois après que l’autre vice-président du Conseil, Luigi Di Maio, eut déclaré que le déficit public de l’Italie pourrait dépasser la règle européenne des 3% du produit intérieur brut (PIB) en 2019. (Yawen Chen à Pékin et Lisa Di Giuseppe à Milan, Véronique Tison pour le service français)

0 : 0
  • narrow-browser-and-phone
  • medium-browser-and-portrait-tablet
  • landscape-tablet
  • medium-wide-browser
  • wide-browser-and-larger
  • medium-browser-and-landscape-tablet
  • medium-wide-browser-and-larger
  • above-phone
  • portrait-tablet-and-above
  • above-portrait-tablet
  • landscape-tablet-and-above
  • landscape-tablet-and-medium-wide-browser
  • portrait-tablet-and-below
  • landscape-tablet-and-below