August 28, 2018 / 9:09 AM / in a month

Equinor réfléchit à des éoliennes flottantes pour ses gisements en mer

STAVANGER, Norvège 28 août (Reuters) - Le groupe norvégien Equinor a annoncé mardi réfléchir à la construction d’un parc éolien flottant destiné à alimenter en électricité ses gisements de pétrole Gullfaks et Snorre en mer du Nord.

Le projet baptisé Hywind Tampen, s’il voyait le jour, serait le premier parc éolien offshore flottant au monde alimentant des plates-formes pétrolières. Son coût est estimé à environ cinq milliards de couronnes norvégiennes (514 millions d’euros) et il permettrait de réduire les émissions de dioxyde de carbone de plus de 200.000 tonnes par an, a précisé Equinor.

“Pour préserver la rentabilité des opérations (au large des côtes norvégiennes) à long terme, il est essentiel que nous fassions tout notre possible pour réduire davantage l’empreinte carbone de nos activités”, a déclaré Arne Sigve Nylund, vice-président exécutif Equinor, lors de la conférence Offshore Northern Seas (ONS) organisée à Stavanger, en Norvège.

Anciennement connu sous le nom de Statoil, Equinor, sous la direction d’Eldar Sætre, a changé de raison social cette année pour souligner l’importance des énergies renouvelables, même si le pétrole et le gaz resteront sa principale activité dans les prochaines décennies.

Le premier parc éolien offshore flottant du groupe a été inauguré l’an dernier en Ecosse et fournit de l’électricité à des sites terrestres. Le groupe a aussi annoncé des projets d’éolien offshore aux Etats-Unis, en Pologne et au Royaume-Uni.

Pour les gisements de Snorre et Gullfaks, la décision définitive sera prise en 2019, a-t-il dit, dont l’objectif reste surtout à réduire le coût d’exploitation des plates-formes.

Les 11 turbines de Hywind Tampen, d’une capacité de huit mégawatts chacune, permettraient de fournir environ 35% de l’électricité nécessaire aux deux gisements, selon Equinor.

Le gisement Gullfaks appartient à Equinor, à OMV et à la société publique norvégienne Petoro, tandis que Snorre est détenu par Equinor, Petoro, ExxonMobil, Idemitsu , DEA et Point Resources. (Claude Chendjou pour le service français, édité par Juliette Rouillon)

0 : 0
  • narrow-browser-and-phone
  • medium-browser-and-portrait-tablet
  • landscape-tablet
  • medium-wide-browser
  • wide-browser-and-larger
  • medium-browser-and-landscape-tablet
  • medium-wide-browser-and-larger
  • above-phone
  • portrait-tablet-and-above
  • above-portrait-tablet
  • landscape-tablet-and-above
  • landscape-tablet-and-medium-wide-browser
  • portrait-tablet-and-below
  • landscape-tablet-and-below