August 23, 2018 / 9:56 AM / 3 months ago

LEAD 1-PMI-La croissance en zone euro prise dans la torpeur estivale

(Actualisé avec détails et citations)

* Le PMI signale une croissance de 0,4% au T3

* La confiance au plus bas depuis septembre 2016

* Les services recrutent au rythme le plus rapide depuis 2007

par Jonathan Cable

LONDRES, 23 août (Reuters) - L’activité du secteur privé dans la zone euro a très légèrement accéléré en août, mais pas autant qu’attendu, tandis que les tensions commerciales assombrissent les perspectives, montrent les résultats préliminaires de l’enquête mensuelle IHS Markit auprès des directeurs d’achats, publiés jeudi.

IHS Markit souligne cependant que son enquête sur le mois d’août est basée sur un échantillon d’entreprises beaucoup plus restreint, notamment dans l’industrie.

“Il faut toujours traiter les données du mois d’août avec une certaine prudence pour la zone euro, en particulier dans des pays comme la France, l’Italie et l’Espagne, où les usines ferment longtemps. C’est moins le cas en Allemagne”, dit Chris Williamson, chef économiste chez IHS Markit.

Si la croissance a manqué de dynamisme, les résultats du mois d’août ne devraient toutefois pas changer les plans de la Banque centrale européenne (BCE) qui a l’intention de mettre fin à son programme d’achat d’actifs de 2.600 milliards d’euros d’ici la fin de l’année.

L’indice PMI composite, qui regroupe l’industrie et les services, s’est élevé à 54,4 en version flash ce mois-ci, soit un dixième de point de plus qu’en juillet mais un dixième de point de moins que la prévision médiane des économistes interrogés par Reuters.

Signe de la relative prudence des entrepreneurs, l’indice de la production future est tombé à un plus bas de près de deux ans à 61,3, contre 63,1 en juillet.

“Nous avons une combinaison de faible croissance des carnets de commandes, de préoccupations de plus en plus fortes concernant l’environnement politique et les guerres commerciales et même des inquiétudes quant aux conséquences sur les marchés financiers de ce qui est en train de se passer”, dit Chris Williamson.

Freinée par les tensions commerciales entre les Etats-Unis et leurs principaux partenaires, l’économie de la zone euro parviendra à dégager une croissance régulière mais modeste cette année et en 2019 bien qu’en ralentissement par rapport à 2017, selon une enquête de Reuters auprès d’économistes publiée mercredi.

Les indices PMI d’août permettent d’anticiper une croissance du produit intérieur brut de la zone euro de 0,4% pour le trimestre en cours, un taux conforme à celui attendu par les économistes interrogés par Reuters.

L’indice PMI des services a atteint 54,4 ce mois-ci, contre 54,2 le mois dernier, un résultat conforme aux attentes des économistes mais nettement inférieur aux niveaux du début d’année.

Le secteur tertiaire a recruté au rythme le plus rapide depuis octobre 2007, avec un sous-indice passé de 54,6 à 55,1.

L’activité dans le secteur industriel a en revanche décéléré plus fortement que prévu avec un indice à 54,6, soit un creux de 21 mois, contre 55,1 en juillet. (Claude Chendjou pour le service français, édité par Bertrand Boucey)

0 : 0
  • narrow-browser-and-phone
  • medium-browser-and-portrait-tablet
  • landscape-tablet
  • medium-wide-browser
  • wide-browser-and-larger
  • medium-browser-and-landscape-tablet
  • medium-wide-browser-and-larger
  • above-phone
  • portrait-tablet-and-above
  • above-portrait-tablet
  • landscape-tablet-and-above
  • landscape-tablet-and-medium-wide-browser
  • portrait-tablet-and-below
  • landscape-tablet-and-below