August 19, 2018 / 7:24 PM / 4 months ago

LEAD 1-Fin des opérations de recherche à Gênes, 43 morts

(Actualisé avec relogement des déplacés, derniers paragraphes)

par Gabriele Pileri

GÊNES, 19 août (Reuters) - Les opérations de recherche pour retrouver des personnes portées disparues dans l’effondrement du viaduc Morandi mardi dernier à Gênes ont été stoppées dimanche; le bilan officiel de la catastrophe s’établit à 43 morts.

Ce bilan a été fourni par la préfecture de Gênes après la découverte dans les décombres d’une voiture contenant les corps de trois personnes. Neuf blessés sont toujours hospitalisés, dont quatre se trouvent dans un état grave.

La totalité des personnes qui étaient portées disparues depuis l’accident de mardi ont été identifiées et retrouvées.

Les unités de pompiers continuent en revanche d’intervenir sur le viaduc afin de le sécuriser et d’aider les enquêteurs à établir les causes de la catastrophe.

Une portion d’environ 200 mètres de ce pont situé sur l’autoroute A10 reliant Gênes au sud-est de la France s’est effondré mardi à la mi-journée pour des raisons encore inconnues. Plusieurs véhicules ont basculé dans le vide et sont tombés au milieu d’un amas de blocs de béton une cinquantaine de mètres en contrebas.

La société privée Autostrade per l’Italia, qui gère le viaduc autoroutier sur l’A10, a promis samedi le déblocage de 500 millions d’euros pour reconstruire un pont et pour aider immédiatement les familles des victimes et les habitants qui ont dû quitter leur logement en raison de l’accident.

Filiale du groupe Atlantia, que contrôle la famille Benetton, Autostrade per l’Italia est sous le feu des critiques du gouvernement de coalition formée par la Ligue d’extrême droite et les contestataires du Mouvement 5 Etoiles.

Rome a engagé vendredi soir une procédure de révocation de la concession de la totalité du réseau autoroutier géré par Autostrade, soit 3.000 km.

Un plan destiné à garantir la sécurité des infrastructures routières en Italie sera lancé au mois de septembre, a par ailleurs annoncé dimanche Giancarlo Giorgetti, secrétaire d’Etat auprès de la présidence du Conseil italien et membre de la Ligue.

Ce plan concernera les autoroutes, les ponts et les viaducs mais également les bâtiments publics tels que les écoles, a-t-il dit dans un entretien au journal Il Messaggero.

“Il s’agira d’opérations de maintenance sans précédent, avec d’énormes investissements dans les travaux publics”, a-t-il ajouté sans préciser le coût de ce plan. “Le déficit, le PIB ou les règles européennes n’existent pas”, a-t-il seulement affirmé.

Les premiers logements temporaires destinés aux quelque 600 habitants qui ont dû évacuer leurs maisons, sous le viaduc ou à proximité immédiate, seront mis à disposition à partir de lundi, a annoncé le président de la région de Ligurie, Giovanni Toti. Il a précisé que tous les déplacés seraient relogés dans les deux mois à venir.

Le gouvernement italien a décrété l’état d’urgence pour la capitale de la Ligurie. (avec Giulia Segreti à Milan Pierre Sérisier et Henri-Pierre André pour le service français)

0 : 0
  • narrow-browser-and-phone
  • medium-browser-and-portrait-tablet
  • landscape-tablet
  • medium-wide-browser
  • wide-browser-and-larger
  • medium-browser-and-landscape-tablet
  • medium-wide-browser-and-larger
  • above-phone
  • portrait-tablet-and-above
  • above-portrait-tablet
  • landscape-tablet-and-above
  • landscape-tablet-and-medium-wide-browser
  • portrait-tablet-and-below
  • landscape-tablet-and-below