July 20, 2018 / 2:27 PM / 2 months ago

LEAD 1-Trump accentue ses critiques sur la Fed et fait baisser le dollar

(Actualisé avec commentaire de Trump et contexte)

WASHINGTON, 20 juillet (Reuters) - Le président américain Donald Trump a accentué vendredi ses critiques de la politique de relèvement des taux d’intérêt de la Réserve fédérale (Fed), affirmant qu’elle retirait “l’avantage concurrentiel important” dont bénéficient les Etats-Unis et qu’elle pourrait affecter l’économie américaine.

Dans des messages sur son compte Twitter, il a aussi accusé l’Union européenne et la Chine de manipuler leurs devises.

“La Chine, L’Union européenne et d’autres manipulent leurs devises et taux d’intérêt à la baisse, tandis que les Etats-Unis relèvent leurs taux alors que le dollar est de plus en plus fort à chaque jour qui passe - retirant notre important avantage concurrentiel”, a écrit Donald Trump. “Comme d’habitude, pas une situation équitable”, a-t-il ajouté.

Le dollar a immédiatement creusé ses pertes pour tomber à un creux de plus d’une semaine face à un panier de devises de référence dont l’euro, qui repasse 1,17 dollar (+0,56%) .

Les déclarations de Donald Trump ont en revanche peu d’effet sur les rendements des emprunts d’Etat américains et ne modifient pas le sentiment des intervenants de marché, qui s’attendent toujours majoritairement à encore deux hausses de taux cette année, soit quatre au total en 2018, selon le baromètre FedWatch de CME Group.

James Bullard, président de la Fed de St. Louis, a déclaré qu’il n’était pas surpris par les propos du président américain et s’attendait à ce qu’il renouvelle ses critiques, mais qu’il ne pensait pas qu’elles influeraient la banque centrale.

“Le comité (de politique monétaire) de la Fed a un mandat qui consiste à maintenir un inflation faible et stable et obtenir un maximum d’emplois pour l’économie américaine, donc les gens peuvent commenter, y compris le président et d’autres politiciens, mais c’est au comité d’essayer de prendre les meilleures mesures possibles pour réaliser ces objectifs”, a-t-il dit à la presse lors à Glasgow dans le Kentucky.

Donald Trump avait déjà critiqué la politique de taux de la Fed dans une interview diffusée sur CNBC jeudi, déclarant qu’il craignait que les hausses de taux n’affectent l’économie.

La plupart des économistes pensent que le climat économique actuel, avec un taux de chômage à un plus bas historique et une inflation à l’objectif de 2% de la Fed, justifie les hausses de taux et la vigueur du dollar.

Cette question des taux et des devises se rattache également au conflit commercial en cours des Etats-Unis avec la Chine, l’Europe et d’autres partenaires, la fermeté du dollar ayant un impact négatif sur les exportations.

Trump s’est déclaré vendredi prêt à imposer des droits de douane sur 500 milliards de dollars supplémentaires (429 milliards d’euros) de produits importées de Chine.

Au début du mois, les Etats-Unis ont imposé des droits de douane sur 34 milliards d’importations en provenance de Chine. Pékin a riposté par une mesure de réciprocité. (Susan Heavey ; Juliette Rouillon pour le service français, édité par Patrick Vignal)

0 : 0
  • narrow-browser-and-phone
  • medium-browser-and-portrait-tablet
  • landscape-tablet
  • medium-wide-browser
  • wide-browser-and-larger
  • medium-browser-and-landscape-tablet
  • medium-wide-browser-and-larger
  • above-phone
  • portrait-tablet-and-above
  • above-portrait-tablet
  • landscape-tablet-and-above
  • landscape-tablet-and-medium-wide-browser
  • portrait-tablet-and-below
  • landscape-tablet-and-below