July 18, 2018 / 11:46 AM / 2 months ago

LEAD 1-Saur dit qu'il choisira son repreneur d'ici fin juillet

(Actualisé avec porte-parole)

PARIS, 18 juillet (Reuters) - Saur choisira son repreneur d’ici à la fin du mois de juillet après le dépôt des offres fermes définitives des candidats à son rachat, a indiqué mercredi un porte-parole du groupe, confirmant des informations du Figaro.

Le n°3 français de la gestion de l’eau avait annoncé début avril être à la recherche d’un ou de plusieurs “partenaires stables” pour accompagner son développement alors que ses principaux actionnaires sont liés par une clause de conservation de leurs titres (“lock-up”) qui expirera en octobre 2018.

Saur avait alors précisé que ses actionnaires actuels - parmi lesquels BNP et Natixis - pourraient rester à son tour de table à hauteur d’un maximum de 30% du capital.

Selon Le Figaro, quatre fonds d’investissement spécialisés dans les infrastructures ont été sélectionnés par les actionnaires de la société le 11 juin : Meridiam, KKR, EQT et I Squared.

“Les offres fermes et engageantes seront remises le 20 juillet et soumises au conseil de surveillance, qui devrait faire son arbitrage dans la semaine qui suit, au plus tard à la fin du mois”, a déclaré un porte-parole de Saur, qui ne commente pas les noms évoqués par le quotidien mais confirme que le groupe a retenu quatre candidats.

Le Figaro précise que les fonds proposeraient tous autour de 1,5 milliard d’euros pour reprendre Saur mais que le français Meridiam ferait la course en tête en raison de sa nationalité, ce qui aurait poussé les autres candidats à “s’adapter”.

KKR se serait associé à Impala, le fonds de Jacques Veyrat, EQT à la mutuelle SMABTP et I Squared à Tikehau.

“Le processus va se juger selon une douzaine de critères, à la fois autour du profil des investisseurs (...) et sur leur adhésion au projet stratégique de développement du groupe”, a indiqué le porte-parole de Saur.

“Administrativement, la prise de contrôle par le nouvel actionnaire se fera début novembre.”

Arrivées chez Saur en octobre en 2013 dans le sillage du refinancement de la dette de la société, BNP et Natixis détiennent respectivement 23% et 14% du capital, à parité avec des fonds britanniques (37% du capital également).

Saur, ancienne “Société d’aménagement urbain et rural” est née en 1933 avec l’essor des infrastructures hydrauliques dans les campagnes françaises.

Dans le giron du groupe Bouygues entre 1984 et 1993, la société a ensuite été détenue de 2007 à 2013 par un consortium composé de la Caisse des dépôts, de Séché Environnement, d’Axa et de Cube.

Benjamin Mallet, édité par Jean-Michel Bélot

0 : 0
  • narrow-browser-and-phone
  • medium-browser-and-portrait-tablet
  • landscape-tablet
  • medium-wide-browser
  • wide-browser-and-larger
  • medium-browser-and-landscape-tablet
  • medium-wide-browser-and-larger
  • above-phone
  • portrait-tablet-and-above
  • above-portrait-tablet
  • landscape-tablet-and-above
  • landscape-tablet-and-medium-wide-browser
  • portrait-tablet-and-below
  • landscape-tablet-and-below