July 16, 2018 / 5:57 PM / 2 months ago

LEAD 1-Le président de Thyssenkrupp démissionne à son tour

(Actualisé avec contexte)

FRANCFORT, 16 juillet (Reuters) - Le président du conseil de surveillance de Thyssenkrupp a annoncé lundi sa démission, un peu plus d’une semaine seulement après le départ du président du directoire du conglomérat industriel allemand, soumis à d’intenses pressions de fonds activistes exigeant une restructuration en profondeur.

Ulrich Lehner, âgé de 72 ans, a informé le conseil de surveillance que sa démission serait effective le 31 juillet et qu’il renoncerait aussi à siéger au sein de ce conseil.

“L’entreprise prendra une décision au sujet de sa succession (...) sous peu”, déclare Thyssenkrupp dans un communiqué.

Le président du directoire du conglomérat allemand, Heinrich Hiesinger, a pour sa part annoncé sa démission le 5 juillet. Le directeur financier Guido Kerkhoff le remplace à titre intérimaire dans l’attente d’un remplaçant définitif.

Heinrich Hiesinger a mené de longues négociations qui ont abouti à un accord historique sur la création d’une coentreprise avec le sidérurgiste indien Tata Steel, élément central de sa stratégie de redressement du groupe.

es fonds activistes Cevian, Capital, deuxième actionnaire de Thyssen avec 18% du capital, et Elliott, ont appelé de leur côté à de nouvelles mesures de restructuration du sidérugiste.

Face à eux, la fondation Krupp, premier actionnaire avec 21% du capital, a exclu tout démantèlement du groupe. (Douglas Busvine, Bertrand Boucey et Juliette Rouillon pour le service français, édité par Wilfrid Exbrayat)

0 : 0
  • narrow-browser-and-phone
  • medium-browser-and-portrait-tablet
  • landscape-tablet
  • medium-wide-browser
  • wide-browser-and-larger
  • medium-browser-and-landscape-tablet
  • medium-wide-browser-and-larger
  • above-phone
  • portrait-tablet-and-above
  • above-portrait-tablet
  • landscape-tablet-and-above
  • landscape-tablet-and-medium-wide-browser
  • portrait-tablet-and-below
  • landscape-tablet-and-below