July 12, 2018 / 9:19 AM / 4 months ago

BOURSE-TF1 grimpe, Goldman Sachs passe à l'achat

PARIS, 12 juillet (Reuters) - Le titre TF1 signe la plus forte progression du SBF 120 jeudi à la Bourse de Paris à la faveur d’un relèvement de recommandation à l’achat de Goldman Sachs.

L’action du groupe de télévision prend 3,64% à 9,405 euros vers 11h12, sa plus importante progression depuis février 2018 en une séance, quand le SBF 120 gagne 0,28%.

Dans une note consacrée au secteur des médias en Europe, les analystes de Goldman Sachs avancent plusieurs éléments pour justifier le relèvement de leur recommandation à “acheter” contre “neutre” sur TF1.

Ils soulignent ainsi le potentiel de progression de la marge, possible grâce aux efforts de diversification et aux initiatives prises par le groupe, ainsi que les éventuels changements réglementaires au second semestre qui pourraient augmenter de 10% leur estimation de bénéfice par action en 2019.

Les analystes pointent également l’amélioration de la tendance à partir du deuxième et troisième trimestres avec la disparition des élements exceptionnels qui avaient pénalisé la fin d’année 2017 et le début 2018.

La normalisation des volumes publicitaires par rapport au concurrent M6 et les effets bénéfiques de la Coupe de Monde de football sont également évoqués par la banque américaine.

La chaîne TF1 a inscrit mardi soir sa meilleure audience de l’année avec la victoire de l’équipe de France face à la Belgique en demi-finale regardée par 19,1 millions de téléspectateurs.

Face au parcours de l’équipe de France, les agences médias ont revu légèrement à la hausse leurs estimations des recettes publicitaires pour TF1 en dépit d’audiences en retrait par rapport à la précédente édition, soulignaient déjà les analystes de Goldman Sachs dans une note diffusée mardi.

Publicis Media, filiale de Publicis, estime à 58 millions d’euros les recettes publicitaires potentielles pour la chaîne, contre 54 millions si le parcours des Bleus s’était arrêté en demi-finale, selon Goldman Sachs.

“La récente sous-performance boursière de TF1, qui a perdu presque 26% depuis le début d’année, offre un point d’entrée intéressant dans l’une des histoires idiosyncratiques les plus convaincantes après Mediaset dans le secteur”, ajoutent les analystes. (Laetitia Volga, édité par Blandine Hénault)

0 : 0
  • narrow-browser-and-phone
  • medium-browser-and-portrait-tablet
  • landscape-tablet
  • medium-wide-browser
  • wide-browser-and-larger
  • medium-browser-and-landscape-tablet
  • medium-wide-browser-and-larger
  • above-phone
  • portrait-tablet-and-above
  • above-portrait-tablet
  • landscape-tablet-and-above
  • landscape-tablet-and-medium-wide-browser
  • portrait-tablet-and-below
  • landscape-tablet-and-below