July 10, 2018 / 6:39 AM / in a month

France-Philippe prône "l'efficacité de la dépense publique"

PARIS, 10 juillet (Reuters) - Le Premier ministre français, Edouard Philippe, a prôné mardi “l’efficacité de la dépense publique”, évoquant l’objectif du gouvernement de parvenir à l’équilibre des comptes publics d’ici 2022.

Au lendemain du discours de Versailles dans lequel Emmanuel Macron a invité à créer “l’Etat providence du XXIe siècle” , le chef du gouvernement a demandé d’organiser l’Etat autrement pour “privilégier les économies de moyens”.

“Notre objectif c’est de ramener d’ici 2022 les comptes à l’équilibre”, a-t-il déclaré sur France 2. “Si on est à zéro plutôt qu’à 0,2% en excédent, on aura quand même réussi quelque chose qu’aucun gouvernement n’a réussi à faire depuis 45 ans.”

Dans ses prévisions transmises fin avril à la Commission européenne, l’exécutif tablait sur des comptes publics de retour dans le vert en 2022, avec un excédent anticipé à +0,3% du produit intérieur brut (PIB).

Mais cette trajectoire a été revue fin juin et le gouvernement table désormais sur des finances publiques à l’équilibre en fin de quinquennat, sous l’effet notamment du financement de l’élargissement de la suppression de la taxe d’habitation aux 20% de ménages les plus aisés.

Elle devrait être à nouveau revue pour prendre en compte l’impact de la reprise de la dette de la SNCF, dans la perspective du débat d’orientation sur les finances publiques, qui doit se tenir jeudi au Parlement.

Interrogé sur la baisse prévue du nombre de fonctionnaires - de l’ordre de 120.000 sur le quinquennat -, le Premier ministre a, là aussi, prôné une réorganisation vers davantage d’efficacité, sachant que “chaque euro public qui est dépensé est pris dans la poche des Français.”

“Qu’il faille diminuer l’emploi public dans certains domaines cela me semble évident”, a-t-il dit. “Dans d’autres, nous pouvons nous organiser autrement pour faire en sorte de dépenser moins d’argent.”

“Je veux transformer l’action publique, faire en sorte d’avoir un service public plus efficace et ce service public plus efficace peut nous permettre d’employer moins d’agents publics”, a encore expliqué Edouard Philippe.

“Notre objectif est de faire en sorte que les agents publics restent au niveau le plus proche possible, et cela exige des efforts de réorganisation de l’ensemble de ce qu’on rappelle l’organisation territoriale de l’Etat.”

Selon la définition du Premier ministre, “réinventer l’Etat providence du XXIe siècle” revient à créer un “Etat social” qui ne fonctionne “pas simplement sur la redistribution monétaire et sur les déclarations de droits” mais “sur l’accompagnement individualisé” des personnes qui permet d’apporter des réponses à des questions comme la dépendance.

La mise en oeuvre de la réforme des retraites prévue en 2019 “se fera sur de très longues années pour ne pas impacter la situation de ceux qui sont aujourd’hui à la retraite (ni celle) de ceux qui vont passer à la retraite”, a expliqué Edouard Philippe.

“C’est une réforme qui va s’inscrire dans la profondeur et qui va permettre plus de justice et plus d’efficacité”. (Elizabeth Pineau, édité par Myriam Rivet)

0 : 0
  • narrow-browser-and-phone
  • medium-browser-and-portrait-tablet
  • landscape-tablet
  • medium-wide-browser
  • wide-browser-and-larger
  • medium-browser-and-landscape-tablet
  • medium-wide-browser-and-larger
  • above-phone
  • portrait-tablet-and-above
  • above-portrait-tablet
  • landscape-tablet-and-above
  • landscape-tablet-and-medium-wide-browser
  • portrait-tablet-and-below
  • landscape-tablet-and-below