July 9, 2018 / 1:43 PM / 2 months ago

GESTION-Cholet Dupont reste confiant sur les actions malgré les incertitudes

* Les prévisions économiques et de résultats bien orientées

* Cholet Dupont maintient ses prévisions sur les indices actions

* A court terme, les tensions commerciales pourraient peser

* Un repli de 5% supplémentaire des indices est possible

PARIS, 9 juillet (Reuters) - Les tensions commerciales alimentent la prudence à court terme sur les marchés d’actions mais les perspectives d’activité économique et de croissance des résultats d’entreprises permettent de rester confiant pour la fin d’année, indique Vincent Guenzi, directeur de la stratégie d’investissement chez Cholet Dupont.

“Les perspectives de croissance pour 2018 et 2019 restent bien orientées (...) La croissance devrait être un peu plus soutenue au second semestre et les analystes maintiennent leurs prévisions de résultats pour les entreprises des pays développés”, indique le gérant dans une note mensuelle.

Les tensions commerciales fragilisent néanmoins ce scénario favorable, reconnaît-il. Les tensions peuvent s’amplifier à tout moment et une accumulation de mesures de rétorsion pourraient facilement entraîner une érosion rapide de la confiance des acteurs économiques, ajoute-t-il.

Toutefois, “il nous semble que les marchés les plus concernés ont déjà bien pris en compte les hausses de droits de douane annoncées”, indique Vincent Guenzi.

“De plus, la valorisation des actions s’est réduite et la hausse des taux longs, qui menaçait en février, est pour l’instant interrompue. Les conditions techniques des marchés se sont améliorées : il n’y a plus d’euphorie aux Etats‐Unis, le consensus est beaucoup plus prudent et les indices semblent résister sur des points de support importants en Europe et aux Etats‐Unis”.

Pour le gérant, le risque de baisse sur les marchés d’actions semble ainsi assez limité en l’absence de nouvelles tensions protectionnistes réelles.

“En cas de recrudescence de celles‐ci, un repli supplémentaire des indices de 5% est possible. Mais pour l’instant, les négociations continuent et chaque partie veille à ne pas mettre trop d’huile sur le feu”.

ÉTÉ STUDIEUX

Vincent Guenzi déconseille de vendre et alléger les portefeuilles sur les niveaux actuels. “Mais durant le mois de juillet, des phases de soulagement peuvent intervenir et donner l’occasion de vendre des titres plus sensibles ou d’opérer des arbitrages géographiques pour rendre les portefeuilles plus résistants”.

“L’été sera avant tout studieux”, observe-t-il.

Le stratège a maintenu ses prévisions pour les indices actions : il table toujours pour la fin d’année sur un CAC 40 à 5.700 points, sur un S&P 500 à 2.950 points et un EuroStoxx 50 à 3.750 points, soit une progression de l’ordre de 7% à 8% par rapport aux niveaux actuels.

A court terme, Vincent Guenzi a néanmoins adopté une approche sectorielle plus défensive en relevant à “surpondérer” la distribution, l’alimentation, les médias et la santé; en dégradant à “neutre” la construction et en revoyant à “sous-pondérer” l’automobile, les banques et l’assurance. (Blandine Hénault, édité par Patrick Vignal)

0 : 0
  • narrow-browser-and-phone
  • medium-browser-and-portrait-tablet
  • landscape-tablet
  • medium-wide-browser
  • wide-browser-and-larger
  • medium-browser-and-landscape-tablet
  • medium-wide-browser-and-larger
  • above-phone
  • portrait-tablet-and-above
  • above-portrait-tablet
  • landscape-tablet-and-above
  • landscape-tablet-and-medium-wide-browser
  • portrait-tablet-and-below
  • landscape-tablet-and-below