July 6, 2018 / 2:51 PM / 4 months ago

LEAD 1-Thyssenkrupp cherche un successeur à Hiesinger, démissionnaire

* Heinrich Hiesinger a demandé à demissionner

* Le conseil n’a pas nommé de patron par intérim

* La recherche suivra une procédure structurée (Actualisé avec détails, commentaires de Thyssenkrupp et d’un analyste)

par Tom Käckenhoff et Maria Sheahan

DÜSSELDORF/FRANCFORT, 6 juillet (Reuters) - Thyssenkrupp a annoncé vendredi qu’il prendrait son temps pour trouver un successeur au président du directoire Heinrich Hiesinger qui a démissionné, ouvrant la voie à une restructuration radicale du conglomérat industriel allemand.

Le conseil de surveillance a accédé à la requête d’Heinrich Hiesinger qui souhaitait mettre un terme à ses fonctions mais n’a pas nommé de patron par intérim. Il a demandé aux autres membres du directoire, Guido Kerkhoff, Oliver Burkhard et Donatus Kaufmann, d’assurer l’intérim.

“Dans cette situation difficile, il est primordial que l’entreprise reste sur la bonne voie”, déclare le président du conseil de surveillance, Ulrich Lehner, dans un communiqué.

La demande de démission d’Heinrich Hiesinger, annoncée jeudi , survient moins d’une semaine après que ce dernier eut conclu, au terme de deux ans de négociation, un accord de coentreprise avec le sidérurgiste indien Tata Steel qui a suscité les critiques de certains actionnaires.

Son départ provoque une vacance du pouvoir au moment où Thyssenkrupp se prépare à présenter une stratégie de réorganisation d’un groupe né de la fusion de deux sidérurgistes allemands créés au 19e siècle et qui s’est développé dans les sous-marins, les ascenseurs et les équipements automobiles.

“Je n’ai pas pris cette décision à la légère, bien au contraire”, écrit Heinrich Hiesinger dans une lettre au personnel. “Je prends cette initiative en toute conscience pour permettre l’ouverture d’une discussion de fond au sein du conseil de surveillance sur l’avenir de Thyssenkrupp”,

Heinrich Hiesinger devait présenter la semaine prochaine au conseil une nouvelle stratégie mais selon les analystes celle-ci devrait sans doute être repoussée jusqu’à la nomination d’un nouveau président du directoire.

“La succession du Dr. Heinrich Hiesinger en tant que président du directoire suivra une procédure structurée”, a indiqué Thyssenkrupp, sans plus de précisions.

Les actionnaires activistes Cevian et Elliott ont tous deux critiqué la performance de Thyssenkrupp sous Heinrich Hiesinger, l’action ayant perdu 28% depuis son entrée en fonction en janvier 2011.

Vendredi, le titre a bondi de 6,6%, prenant la tête de l’indice paneuropéen STOXX 600 avant de réduire ses gains à 1,6% vers 14h15 GMT.

Voir aussi: BREAKINGVIEWS-CEO exit is game changer for ThyssenKrupp

Maria Sheahan Wilfrid Exbrayat pour le service français

0 : 0
  • narrow-browser-and-phone
  • medium-browser-and-portrait-tablet
  • landscape-tablet
  • medium-wide-browser
  • wide-browser-and-larger
  • medium-browser-and-landscape-tablet
  • medium-wide-browser-and-larger
  • above-phone
  • portrait-tablet-and-above
  • above-portrait-tablet
  • landscape-tablet-and-above
  • landscape-tablet-and-medium-wide-browser
  • portrait-tablet-and-below
  • landscape-tablet-and-below