July 2, 2018 / 2:10 AM / 17 days ago

Chine/Indicateurs-Le PMI manufacturier officiel recule encore en juillet

(.)

PÉKIN, 31 juillet (Reuters) - Principaux indicateurs économiques chinois publiés depuis le début du mois :

* L’INDICE PMI MANUFACTURIER OFFICIEL RECULE EN JUILLET

31 juillet - La croissance de l’activité manufacturière a ralenti davantage qu’attendu au mois de juillet, montrent les chiffres des enquêtes réalisées par les pouvoirs publics chinois auprès des directeurs d’achat.

L’indice PMI officiel est ressorti à 51,2, alors qu’il était attendu à 51,3 par les analystes interrogés par Reuters, après 51,5 au mois de juin.

C’est le deuxième mois consécutif de ralentissement pour la croissance manufacturière, dans un contexte de durcissement de la guerre commerciale entre les Etats-Unis et la Chine. L’indice reste néanmoins au-dessus de 50, qui marque la frontière entre la croissance et la récession, pour le 24e mois d’affilée.

* LES PRIX DES LOGEMENTS NEUFS EN HAUSSE DE 1% EN JUIN

17 juillet - Les prix des logements neufs ont augmenté de 1% le mois dernier en Chine, contre 0,7% en mai, selon les calculs effectués par Reuters sur la base des données publiées mardi par le Bureau national des statistiques.

Il s’agit de la croissance mensuelle la plus élevée depuis octobre 2016, selon ce calcul.

Sur une base annuelle, les prix moyens des logements neufs dans les 70 grandes villes chinoises ont augmenté de 5%, contre 4,7% en mai.

Le marché immobilier chinois s’est lentement stabilisé après le deuxième semestre de l’année dernière, les autorités ayant intensifié les contrôles visant à réduire les bulles immobilières et les risques liés au crédit.

* LA CROISSANCE DE L’INVESTISSEMENT IMMOBILIER RALENTIT

16 juillet - L’investissement immobilier en Chine a enregistré en juin sa plus faible croissance en six mois, du fait de nouvelles limitations imposées aux promoteurs et de conditions de financement plus difficiles, montrent les chiffres publiés lundi par le Bureau national des statistiques.

L’investissement immobilier, qui est principalement résidentiel mais concerne aussi l’immobilier de bureau et commercial, a augmenté de 8,4% sur un an en juin après une hausse de 9,8% en mai. Il s’agit de son rythme de croissance le plus faible depuis décembre 2017.

Les mises en chantier mesurées par l’espace au sol ont augmenté de 15% sur un an, après 20,5% en mai, et les ventes sur le même critère ont progressé de 4,5% après un gain de 8%.

Les autorités chinoises s’efforcent depuis 2016 de désamorcer une bulle immobilière en restreignant l’endettement et les subventions, tout en veillant à ne pas provoquer de krach.

Tableau sur six mois

* PRIX A LA CONSOMMATION EN HAUSSE DE 1,9% EN JUIN

10 juillet - L’inflation des prix à la consommation a légèrement augmenté pour atteindre 1,9% en juin, conformément aux attentes, après une hausse des prix de 1,8% en mai, selon les chiffres publiés par le Bureau national des statistiques.

L’indice des prix à la production a pour sa part augmenté de 4,7% en juin par rapport à juin 2017. La hausse des prix à la production était de 4,1% en mai.

Les analystes interrogés par Reuters anticipaient une augmentation moindre, de 4,5%.

Pour 2018, la Chine vise une hausse des prix à la consommation d’”environ 3%”.

* CROISSANCE DANS LES SERVICES-PMI Caixin/Markit

4 juillet - L’activité a accéléré au mois de juin dans le secteur chinois des services pour atteindre un plus haut de quatre mois, montrent les résultats de l’enquête Caixin/Markit menée auprès des directeurs des achats.

L’indice s’est inscrit à 53,9 après 52,9 en mai. Le composite, qui associe le secteur des services au secteur manufacturier, a quant à lui atteint 53,0 après 52,3 en mai.

* RALENTISSEMENT DANS LE SECTEUR MANUFACTURIER

2 juillet - L’activité a ralenti au mois de juin dans le secteur manufacturier, montre le résultat de l’enquête réalisée par Caixin/Markit auprès des directeurs des achats.

L’indice ressort à 51,0 pour le mois de juin après 51,1 en mai, conformément aux prévisions des économistes.

La composante de la production a quant à elle progressé à 52,1, un plus haut de quatre mois, ce qui n’occulte pas le ralentissement observé dans celle des commandes nouvelles.

Selon Caixin/Markit, ce tassement, le troisième consécutif, témoigne d’une volonté de puiser dans les stocks plutôt que de les reconstituer.

* Les indicateurs publiés en juin (Service économique)

0 : 0
  • narrow-browser-and-phone
  • medium-browser-and-portrait-tablet
  • landscape-tablet
  • medium-wide-browser
  • wide-browser-and-larger
  • medium-browser-and-landscape-tablet
  • medium-wide-browser-and-larger
  • above-phone
  • portrait-tablet-and-above
  • above-portrait-tablet
  • landscape-tablet-and-above
  • landscape-tablet-and-medium-wide-browser
  • portrait-tablet-and-below
  • landscape-tablet-and-below