June 29, 2018 / 7:59 AM / 5 months ago

BOURSE-Casino grimpe, BAML et Kepler passent à l'achat

PARIS, 29 juin (Reuters) - Casino affiche une des plus fortes hausses du SBF 120 en début de séance vendredi en Bourse de Paris après le relèvement des recommandations de Bank of America Merrill Lynch (BAML) et de Kepler Cheuvreux.

Le titre du groupe de grande distribution gagne 4,95% à 34,32 euros à 09h54, alors qu’il avait touché la veille un plus bas depuis février 1997. Il s’achemine ainsi vers sa meilleure séance depuis mars 2016 et ramène sa baisse depuis le début de l’année à 32,5%.

Le SBF 120 avance dans le même temps de 1,31%. Dans la foulée, l’action de la maison-mère Rallye prend 3,85%.

Bank of America Merrill Lynch (BAML) a relevé sa recommandation sur la valeur de “neutre” à “acheter” tout en ramenant son objectif de cours de 56 euros à 43 euros. De son côté, Kepler Cheuvreux est passé de “conserver” à “acheter” avec un objectif très légèrement réduit, à 39,40 euros contre 39,80 euros auparavant.

BAML explique avoir abaissé ses estimations de bénéfice de 12% pour cette année et de 4% pour la suite, afin d’intégrer l’impact de la dépréciation des devises d’Amérique latine et le plan de cession de 1,5 milliard d’euros annoncé le 11 juin. ()

Malgré cela, “nous sommes confiants dans la capacité de Casino à poursuivre l’amélioration de ses résultats en France, un marché clé, et le redressement de ses activités brésiliennes tout en bouclant son programme de cession de 1,5 milliard d’euros”, explique la banque américaine.

Elle ajoute que Casino devrait poursuivre la simplification de sa structure.

Ces progrès, estime BAML, devraient permettre une réévaluation du titre après la baisse de plus de 30% subie depuis le début de l’année.

Ses analystes estiment à 29% le potentiel de hausse de l’action en soulignant que celle-ci se traite actuellement à moins de 10 fois le bénéfice attendu en 2019, soit avec une décote de 33% sur ses principaux concurrents européens.

Kepler Cheuvreux, de son côté, tout en reconnaissant que “la situation de crédit de Casino est pire qu’au moment de l’attaque de (l’investisseur activiste-ndlr) Muddy Water en décembre 2015”, juge que le groupe dispose d’actifs suffisants pour traverser cet épisode de tension financière.

“Nous ne croyons pas à un effondrement du château de cartes et au cours actuel, avec la perspective de nouvelles positives à venir (...), nous jugeons le rapport risque/bénéfice attractif”, ajoute l’intermédiaire.

Parmi les éléments susceptibles de favoriser le rebond au cours des prochains mois, explique Kepler, devraient figurer les résultats semestriels attendus le 26 juillet, la hausse des prix alimentaires au Brésil, la stabilisation du real brésilien, la cession de Via Varejo et un possible dividende exceptionnel en 2019.

Marc Angrand, édité par Blandine Hénault

0 : 0
  • narrow-browser-and-phone
  • medium-browser-and-portrait-tablet
  • landscape-tablet
  • medium-wide-browser
  • wide-browser-and-larger
  • medium-browser-and-landscape-tablet
  • medium-wide-browser-and-larger
  • above-phone
  • portrait-tablet-and-above
  • above-portrait-tablet
  • landscape-tablet-and-above
  • landscape-tablet-and-medium-wide-browser
  • portrait-tablet-and-below
  • landscape-tablet-and-below