June 27, 2018 / 8:41 PM / in 3 months

POINT MARCHÉS-Wall Street rechute, regain d'inquiètudes sur le commerce

(Actualisé avec nouvelle citation de stratégiste, volumes)

* Le Dow a perdu 0,68%, le S&P-500 0,86% et le Nasdaq 1,54%

* Interrogations sur la ligne de Washington vis-à-vis de Pékin

* L’envolée du pétrole soutient le secteur de l’énergie

* Conagra chute de plus de 7% après son offre sur Pinnacle Foods

*

par Sruthi Shankar et April Joyner

NEW YORK, 27 juin (Reuters) - Secouée en début de semaine par un regain de tensions sur le commerce, la Bourse de New York peine à rebondir et a nettement rechuté mercredi.

Wall Street n’est pas parvenue à maintenir ses gains initiaux alimentés par l’envolée des prix du pétrole et une position moins stricte que redouté de l’administration Trump sur le contrôle des investissements étrangers dans le secteur des hautes technologies.

Le président américain, Donald Trump, a annoncé en début de journée qu’il aurait recours à un processus d’examen renforcé des projets d’investissement chinois dans les hautes technologies aux Etats-Unis plutôt que d’imposer des restrictions visant spécifiquement la Chine.

Cette démarche a été perçue par les investisseurs comme un assouplissement par rapport au projet, qui avait été évoqué, de bloquer les acquisitions de firmes technologiques américaines par des entreprises détenues à 25% au moins par des intérêts chinois.

Mais les actions se sont retournées à la baisse après que le conseiller économique à la Maison blanche, Larry Kudlow, a déclaré dans un entretien à la chaîne Fox News que la position de Washington vis-à-vis de la Chine n’avait pas changé.

“Le marché a pris cela comme le signe que la ligne dure à l’encontre de la Chine ne se dément pas”, a dit Quincy Krosby, stratégiste chez Prudentiel Financial.

L’indice des valeurs technologiques du S&P-500 a terminé en baisse de 1,45% pesant sur la tendance.

Les fabricants de semi-conducteurs, dont la Chine constitue le principal débouché, ont chuté plus lourdement encore et leur indice sectoriel a plongé de 2,47%.

L’indice Dow Jones a cédé 165,52 points (0,68%)à 24.117,59. Le S&P-500, plus large, a perdu 23,43 points, soit 0,86%, à 2.699,63. Le Nasdaq Composite a chuté de son côté de 116,54 points (1,54%) à 7.445,08.

LE DOLLAR À LA HAUSSE

L’indice du secteur de l’énergie du S&P-500 a toutefois terminé en hausse de 1,34% à la faveur de l’envolée des cours du pétrole portés par l’annonce d’un recul hebdomadaire des stocks américains de brut le plus important depuis septembre 2016.

Le contrat d’août sur le brut léger américain (West Texas Intermediate, WTI) gagne 1,86 dollar, soit 2,65%, à 72,39 dollars le baril.

Les deux géants pétroliers Exxon Mobil et Chevron ont terminé respectivement en hausse de 1,3% et près de 1,5%.

General Electric a encore progressé de 1,6% au lendemain d’un bond de près de 8% provoqué par l’annonce de son intention de scinder sa division santé et de sortir du capital de sa filiale parapétrolière Baker Hughes pour se recentrer sur l’aéronautique, l’électricité et les énergies renouvelables. Le groupe agroalimentaire Conagra chute en revanche de près de 7,3% après avoir annoncé un projet de rachat de son concurrent Pinnacle Foods dans une opération en numéraire et en actions de 8,1 milliards de dollars (sept milliards d’euros). Pinnacle Foods cède de son côté près de 4,3% alors que l’annonce de l’opération était largement anticipée.

Quelque 7,7 milliards d’actions ont changé de mains sur les différents marchés américains, à comparer à une moyenne de 7,3 milliards sur les 20 dernières séances.

Sur le marché des changes, le dollar se raffermit, porté initialement par un espoir de détentes sur le front du commerce puis par le regain d’aversion au risque.

Son indice contre un panier de six autres monnaies de référence, gagne 0,7% à 95,32.

Les rendements obligataires ont poursuivi le mouvement de baisse amorcé à la mi-juin en raison des craintes sur la croissance liées aux tensions commerciales.

Le taux des Treasuries à 10 ans s’inscrit à 2,8274% à un plus bas depuis la fin du mois dernier. Sur les échéances à 2 ans, il recule à 2,5080% contre 2,5370% la veille.

Marc Joanny pour le service français

0 : 0
  • narrow-browser-and-phone
  • medium-browser-and-portrait-tablet
  • landscape-tablet
  • medium-wide-browser
  • wide-browser-and-larger
  • medium-browser-and-landscape-tablet
  • medium-wide-browser-and-larger
  • above-phone
  • portrait-tablet-and-above
  • above-portrait-tablet
  • landscape-tablet-and-above
  • landscape-tablet-and-medium-wide-browser
  • portrait-tablet-and-below
  • landscape-tablet-and-below