June 21, 2018 / 6:18 PM / 3 months ago

UE-Lagarde (FMI) plaide pour un accord rapide sur les banques

LUXEMBOURG, 21 juin (Reuters) - La zone euro devrait s’entendre sur un ratio de créances douteuses des banques supérieur au plafond de 5% des encours de prêts suggéré par la France et l’Allemagne afin de pouvoir vite parachever l’Union bancaire, a estimé jeudi Christine Lagarde, la directrice générale du Fonds monétaire international.

“Tout le monde est d’accord pour dire qu’un accord (sur une garantie commune des dépôts) est indispensable”, a-t-elle déclaré lors d’une conférence de presse à Luxembourg.

“Toute la question est de savoir quand. Va-t-on de l’avant sans avoir fini de faire le ménage ou veut-on attendre que les prêts non performants descendent à la limite de 5% au lieu du niveau de 14% qu’on constate actuellement ?”

“Notre sentiment est que cela devrait arriver plutôt tôt que tard car la réduction des prêts non performants pourrait prendre du temps”, a-t-elle ajouté.

La France et l’Allemagne ont proposé mardi que les risques des banques, mesurés par leur niveau de créances douteuses, soit d’abord ramenés à 5% de leurs encours en prêts avant de pouvoir lancer le système européen de garantie des dépôts (SEGD ou Edis), pilier manquant de l’Union bancaire. (Jan Strupczewski et Francesco Guarascio, Véronique Tison pour le service français)

0 : 0
  • narrow-browser-and-phone
  • medium-browser-and-portrait-tablet
  • landscape-tablet
  • medium-wide-browser
  • wide-browser-and-larger
  • medium-browser-and-landscape-tablet
  • medium-wide-browser-and-larger
  • above-phone
  • portrait-tablet-and-above
  • above-portrait-tablet
  • landscape-tablet-and-above
  • landscape-tablet-and-medium-wide-browser
  • portrait-tablet-and-below
  • landscape-tablet-and-below