June 18, 2018 / 1:53 PM / 5 months ago

POINT MARCHÉS-Wall Street en baisse, les craintes de guerre commerciale pèsent

* Le S&P 500 recule de 0,75% dans les premiers échanges

* Les tensions commerciales entre Washington et Pékin pèsent

* Les rendements baissent, le dollar est stable

* Intel et Chevron réagissent à des changements de recommandation

par Blandine Henault

PARIS, 18 juin (Reuters) - La Bourse de New York a ouvert en nette baisse lundi, le regain de tensions entre Washington et Pékin sur le front commercial freinant l’appétit pour les actifs risqués.

Quelques minutes après le début des échanges, l’indice Dow Jones perd 239,58 points, soit un repli de 0,95%, à 24.850,91 points.

Le Standard & Poor’s 500, plus large, recule de 0,75% à 2.758,76 points et le Nasdaq Composite cède 0,83% à 7.681,73 points.

La tendance est identique en Europe, où le Stoxx 600 abandonne 1,04% et le CAC 40 perd 1,32%.

L’indice MSCI World, qui suit 47 marchés développés ainsi qu’émergents, recule de 0,83%.

Sans surprise, Washington a annoncé vendredi des droits de douane de 25% sur 50 milliards de dollars d’importations en provenance de Chine. Ce qui a provoqué une riposte quasi-immédiate de Pékin, et de même ampleur.

“Cela montre à quel point les tensions commerciales peuvent dégénérer rapidement entre les Etats-Unis et la Chine”, observe Derek Halpenny, responsable de la recherche mondiale en Europe chez MUFG Bank.

LE PÉTROLE REBONDIT

Le regain de tensions favorise un repli vers les actifs refuges comme les obligations souveraines, le yen ou encore l’or.,

Le rendement des Treasuries à 10 ans revient ainsi à 2,9114% après un pic à 3,01% la semaine dernière et celui du Bund allemand de même échéance évolue sous 0,4%.

Les réactions sont plus modérées sur le marché des changes, où l’indice dollar, qui mesure l’évolution du billet vert face à un panier de devises de référence est pratiquement inchangé.

L’euro, aussi, est stable autour du seuil de 1,16 dollar après avoir perdu 1,35% sur l’ensemble de la semaine dernière après les annonces prudentes de la Banque centrale européenne (BCE) sur la trajectoire des taux.

Les cambistes suivront de près les débats du Forum annuel de la BCE à Sintra, au Portugal, qui se tient jusqu’à mercredi. Le président de la BCE, Mario Draghi, s’exprimera à 19h00 GMT avant une nouvelle intervention prévue mardi à 08h00 GMT.

Sur le marché pétrolier, les cours du brut reprennent des couleurs avant la réunion, vendredi à Vienne, des pays de l’Opep et de plusieurs autres grands producteurs de brut, qui pourrait déboucher sur une modification de leur politique commune de production.

Les investisseurs tentent également d’évaluer l’impact des sanctions douanières que se sont infligés mutuellement les Etats-Unis et la Chine. Pékin a notamment évoqué des taxes sur le pétrole brut américain.

Aux valeurs à New York, Intel recule de 4,02%, plus forte baisse du Dow Jones, pénalisé par un abaissement de recommandation de Northland Securities à “sous-performance”.

Seul Chevron (+1,8%) résiste au sein de l’indice, profitant d’un relèvement du conseil de Raymond James à “surperformance”. L’ensemble du compartiment énergétique avance de 1,08%, signant l’unique hausse sectorielle.

* Pour les valeurs à suivre, cliquez sur

Avec Tom Finn, édité par Patrick Vignal

0 : 0
  • narrow-browser-and-phone
  • medium-browser-and-portrait-tablet
  • landscape-tablet
  • medium-wide-browser
  • wide-browser-and-larger
  • medium-browser-and-landscape-tablet
  • medium-wide-browser-and-larger
  • above-phone
  • portrait-tablet-and-above
  • above-portrait-tablet
  • landscape-tablet-and-above
  • landscape-tablet-and-medium-wide-browser
  • portrait-tablet-and-below
  • landscape-tablet-and-below