June 14, 2018 / 1:43 PM / 3 months ago

MARCHÉS-L'euro et les rendements européens baissent après la BCE (actualisé)

(Actualisé avec conférence de presse de Mario Draghi, évolution des Bourses européennes)

PARIS, 14 juin (Reuters) - L’euro et les rendements des emprunts d’Etat de la zone euro s’inscrivent en net repli jeudi après les annonces de la Banque centrale européenne (BCE) et de son président Mario Draghi sur la fin programmée du programme de rachats d’actifs (QE) et la trajectoire future des taux.

La BCE a déclaré mercredi à l’issue du Conseil des gouverneurs qu’elle réduirait à partir de septembre 2018 ses achats d’actifs à 15 milliards d’euros par mois, contre 30 milliards actuellement, jusqu’en décembre 2018, date à laquelle son QE prendra fin.

La banque centrale a ajouté qu’elle laisserait ses taux inchangés au moins jusqu’à la fin de l’été 2019 et aussi longtemps que nécessaire en fonction de l’évolution de la trajectoire d’inflation.

L’euro a initialement accru ses gains après ces annonces avant de se retourner rapidement à la baisse et d’effacer l’ensemble de sa progression. La devise unique a encore creusé ses pertes au cours de la conférence de presse de Mario Draghi.

A 15h37, elle recule de 0,92% face au dollar, pour retomber à 1,1681, son plus bas niveau depuis le 5 juin.

Le mouvement a été identique sur le rendement du Bund allemand à 10 ans qui a effacé ses gains et recule de deux points de base à 0,446% après un plus bas en séance à 0,435%. Il avait atteint plus tôt un pic à 0,513%.

“Le marché pensait que la première hausse de taux interviendrait en juin et là on se dirige plutôt vers juillet, voire la fin du troisième trimestre”, explique Alexandre Baradez, analyste marchés chez IG, qui qualifie cette prévision de “souple” et d’”accommodante”.

LA BCE POURSUIVRA SES RÉINVESTISSEMENTS

Lors de sa conférence de presse, Mario Draghi a expliqué que si l’expression “jusqu’à la fin de l’été” devait signifier septembre, le Conseil des gouverneurs aurait alors dit “septembre”, ajoutant que cette formulation était volontairement imprécise.

Autre signal jugé accommodant par le marché, la BCE a indiqué qu’elle continuerait de réinvestir pendant “une période prolongée” les retombées des dettes, acquises dans le cadre de son programme d’achat d’actifs, arrivant à maturité.

La politique de réinvestissements sera discutée lors des prochaines réunions du Conseil des gouverneurs, a précisé Mario Draghi.

Le repli de l’euro a favorisé une nette remontée des Bourses en Europe, qui évoluaient dans le rouge avant les annonces de la BCE.

L’indice Stoxx 600 gagne 0,74% et le CAC 40 prend 1,13%, porté notamment par la nette progression d’Airbus (+3,35%) ou encore de LVMH (+2,3%).

Voir aussi :

Principaux extraits de la conférence de presse de Mario Draghi (Blandine Hénault, édité par Patrick Vignal)

0 : 0
  • narrow-browser-and-phone
  • medium-browser-and-portrait-tablet
  • landscape-tablet
  • medium-wide-browser
  • wide-browser-and-larger
  • medium-browser-and-landscape-tablet
  • medium-wide-browser-and-larger
  • above-phone
  • portrait-tablet-and-above
  • above-portrait-tablet
  • landscape-tablet-and-above
  • landscape-tablet-and-medium-wide-browser
  • portrait-tablet-and-below
  • landscape-tablet-and-below