June 12, 2018 / 12:19 PM / 5 months ago

GESTION-Dorval joue la diversification sur un marché assaini mais modéré

PARIS, 12 juin (Reuters) - La normalisation en cours sur les marchés d’actions, liée à l’évolution du cycle économique, à celle des politiques monétaires et au retour des primes de risque, limite leur potentiel de progression et oblige les investisseurs à une sélectivité et une diversification accrues, estime Dorval Asset Management.

La société, qui gère un encours d’un peu plus de trois milliards d’euros après une collecte nette de 550 millions depuis le début de l’année, affiche un optimisme modéré face, notamment, aux interrogations sur la durée du cycle de croissance en cours et à l’évolution de l’inflation.

“Le sentiment de marché s’est normalisé, c’est une très bonne nouvelle”, a résumé François-Xavier Chauchat, économiste et membre du comité d’investissement de la société, lors d’une conférence de presse mardi. “Il y a moins d’euphorie et moins d’investisseurs qui n’avaient rien à faire en Bourse.”

“Les primes de risque se sont reconstituées sur les marchés; c’est aussi une très bonne nouvelle.”

Le potentiel de progression des cours est donc limité par l’arrivée progressive à maturité du cycle même si la majorité des sociétés cotées restent capables de générer une croissance à deux chiffres de leurs bénéfices.

“On n’est pas dans une bulle de valorisations mais on est sur des PER de haut de cycle”, a-t-il dit en soulignant que “contrairement à une légende urbaine qui voudrait que l’Europe des marchés n’est pas chère, l’Europe des marchés est chère.”

“C’est l’obstacle principal pour des portefeuilles qui essaient de créer de la valeur.”

Au chapitre des risques, il a relativisé les conséquences potentielles de la politique commerciale de l’administration Trump comme celui de l’arrivée au pouvoir d’une coalition populiste en Italie, et il a écarté la menace d’une nouvelle crise des marchés émergents, estimant que leurs fondamentaux solides devaient l’emporter sur l’impact de l’appréciation du dollar.

L’un des points clés à surveiller au deuxième semestre sera selon lui l’évolution des cours du pétrole, devenue très dépendante de la politique américaine vis-à-vis de l’Iran.

“C’est finalement le Trump géopolitique qui a fait le plus de mal à l’économie mondiale”, a estimé François-Xavier Chauchat en référence à l’évolution du prix du baril.

Dorval, qui est train de lancer deux nouveaux fonds, continue de privilégier des thématiques cycliques, jugeant qu’il est “beaucoup trop tôt pour revenir sur des thèmes défensifs” au vu de la lenteur de la remontée des taux d’intérêt.

Le thème de la numérisation de l’économie reste l’un des axes d’investissement privilégiés: parmi les principales lignes du fonds Dorval Manageurs Smid Cap Euro figurent par exemple le spécialiste des semi-conducteurs STMicroelectronics, le groupe de médias Mediawan ou encore le spécialiste de la sous-traitance high-tech Solutions 30.

Marc Angrand, édité par Blandine Hénault

0 : 0
  • narrow-browser-and-phone
  • medium-browser-and-portrait-tablet
  • landscape-tablet
  • medium-wide-browser
  • wide-browser-and-larger
  • medium-browser-and-landscape-tablet
  • medium-wide-browser-and-larger
  • above-phone
  • portrait-tablet-and-above
  • above-portrait-tablet
  • landscape-tablet-and-above
  • landscape-tablet-and-medium-wide-browser
  • portrait-tablet-and-below
  • landscape-tablet-and-below