May 10, 2018 / 7:27 AM / 2 months ago

L'ex-président d'Anbang condamné à 18 ans de prison en Chine

10 mai (Reuters) - L’ancien président d’Anbang Insurance Group, assureur chinois célèbre notamment pour avoir racheté l’hôtel Waldorf Astoria à New York, a été condamné à 18 ans de prison pour fraude et détournement de fonds moins de trois mois après la prise de contrôle du groupe par l’Etat chinois.

Wu Xiaohui va aussi devoir restituer 10,5 milliards de yuans (1,4 milliard d’euros) et ses comptes bancaires, ses biens immobiliers, ses portefeuilles d’actions, ses entreprises et d’autres actifs ont été saisis, a annoncé un tribunal de Shanghai dans un communiqué publié jeudi sur son site internet.

Ce tribunal a jugé que Wu avait levé illégalement 65,2 milliards de yuans via la vente de polices d’assurance en dehors du cadre réglementaire et détourné 10 milliards de yuans des fonds d’Anbang.

Ce jugement a été rendu six semaines après un procès d’une journée durant lequel Wu a dans un premier temps contesté les accusations à son encontre. Dans sa déclaration finale, il a cependant dit comprendre ces accusations. Il a aussi exprimé des regrets et réclamé la clémence des juges.

La reprise en main d’Anbang, qui a multiplié les acquisitions spectaculaires à l’étranger, illustre la volonté des autorités chinoises de limiter les risques financiers et de décourager ce qu’il considère comme des investissements dispendieux de la part des grands conglomérats du pays. (Shu Zhang et la rédaction de Hong Kong Bertrand Boucey pour le service français)

0 : 0
  • narrow-browser-and-phone
  • medium-browser-and-portrait-tablet
  • landscape-tablet
  • medium-wide-browser
  • wide-browser-and-larger
  • medium-browser-and-landscape-tablet
  • medium-wide-browser-and-larger
  • above-phone
  • portrait-tablet-and-above
  • above-portrait-tablet
  • landscape-tablet-and-above
  • landscape-tablet-and-medium-wide-browser
  • portrait-tablet-and-below
  • landscape-tablet-and-below