May 8, 2018 / 8:44 AM / 5 months ago

Allemagne-Le rebond de l'industrie rassure sur la croissance

par Michael Nienaber

BERLIN, 8 mai (Reuters) - La production industrielle allemande a progressé plus que prévu en mars, selon des données publiées mardi, ce qui donne à penser que le premier trimestre s’achève sur de meilleures bases pour les industriels de la première économie européenne après deux mois décevants.

La production industrielle a augmenté de 1,0%, sa plus forte hausse mensuelle depuis le mois de novembre, selon les statistiques du ministère de l’Economie, alors que le consensus Reuters prévoyait une croissance de 0,8%.

Elle s’était contractée de 1,7% en février après un gain de 0,1% en janvier.

Son rebond plus marqué que prévu dissipe les craintes d’un net ralentissement de l’économie allemande au premier trimestre après sa croissance de 2,7% en 2017.

La production manufacturière a augmenté de 1,1% en mars, grâce notamment aux biens d’équipement, tandis que la hausse est ressortie à 0,6% dans la construction et à 1,4% dans le secteur de l’énergie.

Sur l’ensemble du premier trimestre, la hausse de la production industrielle est légèrement positive à 0,1%, selon le ministère de l’Economie.

“Après une solide performance dans le courant de l’année 2017, la production manufacturière a repris son souffle au premier trimestre”, a commenté le ministère qui a justifié le trou d’air du début d’année par une épidémie de grippe, un nombre de jours de grève plus élevé qu’à l’ordinaire et les vacances de Pâques qui se sont en partie déroulées sur le mois de mars.

“Après une phase d’accalmie, la production industrielle va retrouver du dynamisme dans le courant de l’année”, a ajouté le ministère, soulignant le niveau élevé des carnets de commandes et des conditions économiques favorables pour les échanges.

Les chiffres peuvent permettre d’espérer une croissance de l’économie allemande de 0,4% sur les trois premiers de l’année après +0,6% au quatrième trimestre 2017, estime Andreas Rees, économiste chez Unicredit.

“Ce n’est peut-être qu’une baisse passagère au premier trimestre, mais cet affaiblissement de la performance pourrait aussi se poursuivre au printemps”, a-t-il prévenu.

Par ailleurs, selon des données publiées par l’Office fédéral des statistiques, les exportations ont augmenté de 1,7% en mars tandis que les importations ont baissé de 0,9%.

En conséquence, l’excédent commercial ajusté des variations saisonnières est ressorti à 22 milliards d’euros contre 19,4 milliards d’euros le mois précédent, toujours selon les données. Les économistes interrogés par Reuters anticipaient en moyenne un excédent de 19,8 milliards d’euros.

Les commandes à l’industrie à l’industrie allemande se sont contractées pour le troisième mois consécutif en mars, selon des données publiées lundi qui ont souligné les vents contraires auxquels sont confrontés les industriels allemands entre montée des menaces protectionnistes et conséquence de l’appréciation de l’euro en 2017. (Marc Joanny pour le service français, édité par Véronique Tison)

0 : 0
  • narrow-browser-and-phone
  • medium-browser-and-portrait-tablet
  • landscape-tablet
  • medium-wide-browser
  • wide-browser-and-larger
  • medium-browser-and-landscape-tablet
  • medium-wide-browser-and-larger
  • above-phone
  • portrait-tablet-and-above
  • above-portrait-tablet
  • landscape-tablet-and-above
  • landscape-tablet-and-medium-wide-browser
  • portrait-tablet-and-below
  • landscape-tablet-and-below