May 4, 2018 / 1:51 PM / 6 months ago

L'UE autorise sous condition l'opération UTC/Rockwell Collins

BRUXELLES, 4 mai (Reuters) - La Commission européenne a accordé son feu vert conditionnel au rachat par le conglomérat américain United Technologies (UTC) de l’équipementier aéronautique Rockwell Collins pour 23 milliards de dollars (19,2 milliards d’euros), la plus importante fusion de l’histoire de l’aéronautique.

L’autorité européenne de la concurrence a précisé vendredi que son autorisation était subordonnée à la cession d’activités dans le domaine des actionneurs, des commandes de vol, des systèmes de protection contre le givrage et circuits oxygène.

L’exécutif européen a dit que les concessions offertes par UTC répondaient à ses préoccupations en matière de libre concurrence sur ce marché, confirmant ainsi une information publiée par Reuters mercredi.

“Nous pouvons autoriser cette fusion parce que, sur tous les marchés pour lesquels nous avions des craintes, UTC s’est engagée à céder les activités qui se recoupent entièrement entre les deux entreprises”, a dit Margrethe Vestager, commissaire chargée de la politique de concurrence, dans un communiqué.

UTC, qui fabrique les moteurs d’avions Pratt & Whitney et beaucoup d’autres pièces d’avions, espère que cette fusion lui donnera davantage de poids face aux grands constructeurs aéronautiques tels que Boeing, Airbus ou Bombadier dans les négociations sur les prix. (Foo Yun Chee, Juliette Rouillon pour le service français)

0 : 0
  • narrow-browser-and-phone
  • medium-browser-and-portrait-tablet
  • landscape-tablet
  • medium-wide-browser
  • wide-browser-and-larger
  • medium-browser-and-landscape-tablet
  • medium-wide-browser-and-larger
  • above-phone
  • portrait-tablet-and-above
  • above-portrait-tablet
  • landscape-tablet-and-above
  • landscape-tablet-and-medium-wide-browser
  • portrait-tablet-and-below
  • landscape-tablet-and-below