May 4, 2018 / 11:01 AM / 3 months ago

Berkshire se renforce encore dans Apple-CNBC

4 mai (Reuters) - Berkshire Hathaway a acheté 75 millions d’actions supplémentaires d’Apple au cours des trois premiers mois de l’année, a déclaré sur CNBC son directeur général, Warren Buffett, manifestant ainsi sa confiance dans le fabricant de l’iPhone dont il devient le deuxième actionnaire.

Le groupe de Warren Buffett, connu pour son aversion aux valeurs technologiques, a surpris le marché en investissant dans Apple il y a deux ans.

En février, il a déclaré que sa participation dans Apple avait augmenté d’environ 23% depuis la fin septembre pour atteindre environ 165,3 millions d’actions.

Sa part dans le groupe californien représente désormais 240,3 millions d’actions pour une valeur de 42,5 milliards de dollars (35,53 milliards d’euros).

Cela en fait le deuxième actionnaire d’Apple, dépassant State Street et BlackRock, selon les données de Thomson Reuters. Il reste derrière Vanguard Group, qui détenait 348,5 millions d’actions, soit 6,9% du capital, à fin décembre.

“Si on regarde Apple, je pense qu’il réalise presque le double du bénéfice de la deuxième entreprise la plus rentable aux Etats-Unis”, a déclaré Warren Buffett sur CNBC.

Warren Buffett loue la gestion du directeur général d’Apple, Tim Cook, et il considère la firme à la pomme plus comme une entreprise de consommation que comme un groupe technologique, malgré son implantation dans la Silicon Valley.

L’importante trésorerie de 116 milliards de dollars de Berkshire pourrait aussi avoir motivé ses investissements dans Apple.

En février, Warren Buffett a dit être en quête d’”une ou plusieurs” grosses acquisitions pour améliorer encore les performances de son conglomérat.

Apple a annoncé mardi avoir réalisé un chiffre d’affaires trimestriel de 61,1 milliards de dollars contre 52,9 milliards un an plus tôt et 60,8 milliards attendu par le consensus Reuters I/B/E/S.

Aucun commentaire n’a pu être obtenu auprès d’Apple et de Berkshire dans l’immédiat.

L’action Apple a gagné plus de 5% depuis que Berkshire a dévoilé le 14 février avoir accru sa participation dans le groupe. Le titre Apple est indiqué en hausse de 0,5% à 177,72 dollars avant l’ouverture de Wall Street. (Philip George à Bangalore et Jonathan Stempel à New York Claude Chendjou pour le service français, édité par Bertrand Boucey)

0 : 0
  • narrow-browser-and-phone
  • medium-browser-and-portrait-tablet
  • landscape-tablet
  • medium-wide-browser
  • wide-browser-and-larger
  • medium-browser-and-landscape-tablet
  • medium-wide-browser-and-larger
  • above-phone
  • portrait-tablet-and-above
  • above-portrait-tablet
  • landscape-tablet-and-above
  • landscape-tablet-and-medium-wide-browser
  • portrait-tablet-and-below
  • landscape-tablet-and-below