May 2, 2018 / 4:13 PM / 3 months ago

USA-L'armée cesse de vendre des téléphones chinois sur ses bases

WASHINGTON, 2 mai (Reuters) - L’armée américaine a cessé de vendre dans les magasins de ses bases des téléphones portables chinois de marque Huawei et ZTE en invoquant des risques de sécurité.

Le Pentagone a ordonné le 25 avril le retrait de tous les appareils mobiles chinois et de leurs accessoires des bases militaires situées dans le monde entier, a déclaré son porte-parole, le commandant Dave Eastburn.

“Ces appareils pourraient présenter un risque inacceptable pour le personnel du département de la Défense et pour nos missions”, a-t-il expliqué.

Cette décision s’inscrit dans le cadre plus vaste de mesures visant à arrêter ou limiter la pénétration des constructeurs chinois dans l’économie américaine par crainte d’opérations d’espionnage.

Le Pentagone avait déjà indiqué à Reuters en février dernier que les responsables des principales agences de renseignement américaines (dont la CIA, le FBI et la NSA) avaient témoigné devant le Sénat du fait que les produits de Huawei pouvaient constituer une menace pour la sécurité de leurs utilisateurs.

Phil Stewart Tangi Salaün pour le service français, édité par Jean-Stéphane Brosse

0 : 0
  • narrow-browser-and-phone
  • medium-browser-and-portrait-tablet
  • landscape-tablet
  • medium-wide-browser
  • wide-browser-and-larger
  • medium-browser-and-landscape-tablet
  • medium-wide-browser-and-larger
  • above-phone
  • portrait-tablet-and-above
  • above-portrait-tablet
  • landscape-tablet-and-above
  • landscape-tablet-and-medium-wide-browser
  • portrait-tablet-and-below
  • landscape-tablet-and-below