April 26, 2018 / 11:45 AM / 5 months ago

Le président slovaque nomme la nouvelle ministre de l'Intérieur

BRATISLAVA, 26 avril (Reuters) - Le président slovaque Andrej Kiska, malgré ses réserves, a nommé jeudi ministre de l’Intérieur Denisa Sakova, membre du parti Smer (centre gauche), alors que l’opposition réclamait la désignation à ce poste d’une personnalité indépendante.

Le chef de l’Etat, aux termes de la Constitution, ne pouvait s’opposer à la nomination de Sakova, choisie par le parti au pouvoir.

L’opposition a appelé à une nouvelle manifestation vendredi pour exiger des élections anticipées.

Il y a dix jours, le précédent ministre de l’Intérieur Tomas Drucker, comme son prédécesseur Robert Kalinak, avait démissionné, à la suite de manifestations de masse qui ont suivi l’assassinat en février du journaliste Jan Kuciak.

L’opposition réclamait la nomination à l’Intérieur d’une personnalité indépendante afin de garantir l’intégrité de l’enquête sur la mort du journaliste de 27 ans, spécialisé dans les dossiers de corruption.

Les manifestations qui ont suivi l’assassinat de Kuciak ont également provoqué la démission du Premier ministre Robert Fico et de son gouvernement, conduisant à la formation d’une nouvelle équipe dirigeante issue des trois partis de la coalition au pouvoir.

Denisa Sakova a été longtemps une proche collaboratrice de Robert Kalinak, le numéro deux du Smer.

Informé mardi du choix de Sakova par le Smer, le président Andrej Kiska, adversaire politique de Fico, avait regretté une “occasion manquée”.

“Après toutes les allégations sur des liens entre la mafia et des hommes politiques de haut niveau, allégations qui n’ont pas obtenu de réponses, je juge inacceptable d’ignorer les appels publics en faveur de réformes au sein du ministère de l’Intérieur et de la police, notamment au niveau du personnel”, avait-il dit.

Le dernier article de Jan Kuciak, publié après sa mort, portait sur des liens présumés entre des hommes d’affaires italiens opérant en Slovaquie et deux Slovaques qui ont ensuite travaillé dans le cabinet de Robert Fico.

L’un de ces hommes d’affaires italiens a depuis lors été inculpé de trafic de drogue en Italie et de détournement de fonds européens en Slovaquie. (Tatiana Jancarikova; Guy Kerivel pour le service français)

0 : 0
  • narrow-browser-and-phone
  • medium-browser-and-portrait-tablet
  • landscape-tablet
  • medium-wide-browser
  • wide-browser-and-larger
  • medium-browser-and-landscape-tablet
  • medium-wide-browser-and-larger
  • above-phone
  • portrait-tablet-and-above
  • above-portrait-tablet
  • landscape-tablet-and-above
  • landscape-tablet-and-medium-wide-browser
  • portrait-tablet-and-below
  • landscape-tablet-and-below