April 26, 2018 / 9:20 AM / 5 months ago

La Riksbank reporte encore le relèvement de ses taux d'intérêt

STOCKHOLM, 26 avril (Reuters) - La banque centrale suédoise, inquiète de la faiblesse de l’inflation, a reporté encore le relèvement de son taux d’intérêt directeur qu’elle a maintenu jeudi à -0,5% comme attendu.

La Riksbank maintient ses taux en territoire négatif depuis le début 2015 et sa politique monétaire pose de plus en plus question au regard du dynamisme de la croissance, qui devrait atteindre 2,6% cette année. De réunion en réunion, le conseil de politique monétaire repousse la perspective de ce qui serait une première hausse de taux depuis juillet 2011 en raison de ses inquiétudes sur le bas niveau de l’inflation.

Le comité exécutif “estime que le taux commencera à être relevé vers la fin de l’année, ce qui est plus tard que ce qui était précédemment anticipé”, lit-on dans le communiqué de politique monétaire publié jeudi.

“Les risques d’une inflation trop faible méritent une attention particulière, car aux taux actuels cette situation est plus difficile à gérer qu’une inflation trop élevée.”

Comme lors de la réunion précédente en février, le vice-gouverneur Henry Ohlsson a voté en faveur d’un relèvement immédiat de 25 points de base du taux directeur.

La couronne suédoise a cédé du terrain après la décision, reculant face à l’euro à un plus bas depuis décembre 2009 de 10,485 (-0,6%).

Face au dollar, elle a cédé jusqu’à 0,7% à 8,616, un plus bas depuis la mi-2017, avant de se reprendre légèrement.

“On table sur un premier resserrement en décembre, mais il y a le risque que la Riksbank devra repousser cette échéance encore plus loin si l’inflation ne repart pas”, commente Olle Holmgren, économiste chez SEB.

Jusqu’à présent, la Riksbank laissait entrevoir une hausse de taux pour le troisième trimestre.

Depuis le début de l’année, la couronne s’est dépréciée de 5% face au dollar et de plus de 6% contre l’euro.

A titre de comparaison, le taux directeur de la Banque centrale européenne est à -0,40% et celui de la Banque du Japon à -0,10%. Seule la Suisse, avec -0,75%, a un taux plus négatif. (Bureau de Stockholm, avec Saikat Chatterjee et Tommy Wilkes, Véronique Tison pour le service français)

0 : 0
  • narrow-browser-and-phone
  • medium-browser-and-portrait-tablet
  • landscape-tablet
  • medium-wide-browser
  • wide-browser-and-larger
  • medium-browser-and-landscape-tablet
  • medium-wide-browser-and-larger
  • above-phone
  • portrait-tablet-and-above
  • above-portrait-tablet
  • landscape-tablet-and-above
  • landscape-tablet-and-medium-wide-browser
  • portrait-tablet-and-below
  • landscape-tablet-and-below