April 24, 2018 / 9:21 AM / 3 months ago

Randstad tiré par la demande en Europe, Monster déçoit aux US

* Bénéfice d’exploitation en hausse de 4% au T1

* Croissance organique de 7,4%, +10% en France

* Monster continue de sous-performer aux Etats-Unis

* Le titre chute perd près de 4,5% à Amsterdam

AMSTERDAM, 24 avril (Reuters) - Randstad, le numéro deux mondial du travail temporaire derrière Adecco , a fait état mardi d’une hausse de 4% de son résultat d’exploitation au premier trimestre, tiré par la vigueur du marché européen alors que la filiale Monster a continué de sous-performer aux Etats-Unis.

Le bénéfice avant intérêts, impôts et amortissements (Ebita) du groupe néerlandais a atteint 217 millions d’euros, vers le bas du consensus réuni par ses soins.

Le groupe a enregistré une croissance organique de 7,4%, avec un chiffre d’affaires de 5,68 milliards d’euros, et a dit avoir maintenu ce niveau en avril.

Les ventes ont augmenté de 10% en France et de 7% en Allemagne mais elles n’ont progressé que de 1% aux Etats-Unis, impactées négativement par Monster que Randstadt a acquis en 2016 pour 429 millions de dollars.

Les ventes de Monster ont reculé de 16% après déjà une baisse de 15% au trimestre précédent.

La marge brute totale de Randstad est ressortie 19,6%, inférieure au consensus qui était à 20,0%.

L’action Randstad chute de 4,45% à 52,36 vers 09h20 GMT, la plus forte baisse de l’indice AEX de la Bourse d’Amsterdam et la deuxième plus mauvaise performance de l’EuroFirst300 en Europe.

“La croissance de Monster reste faible et le communiqué ne dit pas si les récentes dépenses de marketing ont amélioré ses perspectives”, relèvent les analystes de Jefferies.

Le directeur général de Randstad, Jacques van den Broek, a dit espérer redresser Monster en 2018.

Dans son communiqué, le groupe déclare s’attendre à une stabilité de sa marge brute au deuxième trimestre en dépit d’une “augmentation modérée des dépenses opérationnelles.”

“Les conditions de marché restent positives dans l’ensemble. Nous continuons de surperformer sur nos marchés les plus importants”, a dit Jacques van den Broek à Reuters. (Anthony Deutsch, Véronique Tison pour le service français)

0 : 0
  • narrow-browser-and-phone
  • medium-browser-and-portrait-tablet
  • landscape-tablet
  • medium-wide-browser
  • wide-browser-and-larger
  • medium-browser-and-landscape-tablet
  • medium-wide-browser-and-larger
  • above-phone
  • portrait-tablet-and-above
  • above-portrait-tablet
  • landscape-tablet-and-above
  • landscape-tablet-and-medium-wide-browser
  • portrait-tablet-and-below
  • landscape-tablet-and-below