April 12, 2018 / 9:28 AM / 2 months ago

BOURSE-Carrefour au plus bas depuis plus de 5 ans après un T1 décevant

PARIS, 12 avril (Reuters) - Carrefour décroche en Bourse jeudi matin et touche un plus bas niveau de plus de cinq ans après un chiffre d’affaires décevant au premier trimestre, qui laisse anticiper une dégradation de la rentabilité semestrielle du groupe de distribution.

A 11h20, le titre accuse la plus forte baisse du CAC et abandonne 5,58% à 15,56 euros, au plus bas depuis août 2012, alors que l’indice CAC 40 est quasiment inchangé (-0,06%).

Carrefour, qui s’est engagé dans un vaste plan de transformation à cinq ans visant à retrouver sa compétitivité en France et à entrer de plain-pied dans l’ère digitale, a vu ses ventes reculer de 2,4% à 20,78 milliards d’euros - impactées par la baisse du real brésilien - un chiffre inférieur aux 20,87 milliards du consensus Inquiry Financial établi pour Reuters.

Hors taux de change, essence, effets calendaires et à magasins comparables, sa croissance est tombée à 0,4%, après une progression de 1,9% au quatrième trimestre 2017, plombée notamment par un net recul des hypers français .

Pour les analystes de Barclays, “il est peu probable que les résultats s’améliorent à court-terme en France, alors que la base de comparaison sera plus exigeante au deuxième trimestre et qu’il n’y a aucun signe d’une baisse de la concurrence dans un avenir proche”.

L’intermédiaire, évoquant la faiblesse persistante du chiffre d’affaires et les effets de changes négatifs, table sur une baisse de près de 20% du résultat opérationnel courant au premier semestre et de 7% à 1,859 milliard d’euros sur l’ensemble de l’année.

Il maintient son conseil à “pondération en ligne” mais ramène son objectif de cours à 17,30 euros (contre 18,50 euros).

Les analystes de JPMorgan estiment eux aussi que ce faible démarrage risque de dégrader la rentabilité en France au premier semestre “même si des éléments ponctuels et non quantifiés comme la météo et les grèves ont perturbé l’activité”.

Ils ont réduit leurs objectifs de chiffre d’affaires et de bénéfice par action de 1% à 2% pour 2018.

Pour Deutsche Bank, le premier trimestre confirme “la faible dynamique de Carrefour dans la plupart de ses zones géographiques”.

“Nous nous attendons à une baisse du consensus et une pression sur le cours de Bourse”, écrivent les analystes de la banque allemande.

L’intermédiaire a abaissé ses prévisions de bénéfice par action de 2% en moyenne pour la période 2018-2020. (Laetitia Volga, édité par Pascqale Denis)

0 : 0
  • narrow-browser-and-phone
  • medium-browser-and-portrait-tablet
  • landscape-tablet
  • medium-wide-browser
  • wide-browser-and-larger
  • medium-browser-and-landscape-tablet
  • medium-wide-browser-and-larger
  • above-phone
  • portrait-tablet-and-above
  • above-portrait-tablet
  • landscape-tablet-and-above
  • landscape-tablet-and-medium-wide-browser
  • portrait-tablet-and-below
  • landscape-tablet-and-below