April 12, 2018 / 5:53 AM / 3 months ago

Takeda sonde des banques pour pouvoir s'offrir Shire-sources

TOKYO, 12 avril (Reuters) - Takeda Pharmaceutical, qui envisage une offre susceptible de dépasser 40 milliards de dollars (32,36 milliards d’euros) sur Shire afin de se développer dans le traitement des maladies rares, a sondé des banques en vue d’un prêt, a-t-on appris jeudi de deux sources proches du dossier.

Le premier groupe pharmaceutique japonais par le chiffre d’affaires a notamment pris contact avec Sumitomo Mitsui Banking, sa principale banque, ont les précisé les sources.

En mettant la main sur le laboratoire basé à Dublin, Takeda, dirigé par le Français Christophe Weber, réaliserait la plus importante acquisition jamais effectuée par une société japonaise à l’étranger. L’opération le propulserait aussi parmi les leaders mondiaux de son secteur.

Takeda a déclaré le mois dernier que sa démarche était “à un stade préliminaire et exploratoire et qu’aucune approche n’avait été effectuée auprès du conseil d’administration de Shire”. Il a jusqu’25 avril pour lancer éventuellement une offre.

Takeda, Shire et Sumitomo Mitsui Banking, filiale bancaire de Sumitomo Mitsui Financial Group, n’étaient pas disponibles dans l’immédiat pour un commentaire.

L’action Takeda, en baisse de plus de 9% depuis le début de l’annonce d’une éventuelle fusion avec Shire, recule encore de 1,03% jeudi à une dizaine de minutes de la clôture de la Bourse de la Tokyo. (Sam Nussey et Taro Fuse Claude Chendjou pour le service français, édité par Wilfrid Exbrayat)

0 : 0
  • narrow-browser-and-phone
  • medium-browser-and-portrait-tablet
  • landscape-tablet
  • medium-wide-browser
  • wide-browser-and-larger
  • medium-browser-and-landscape-tablet
  • medium-wide-browser-and-larger
  • above-phone
  • portrait-tablet-and-above
  • above-portrait-tablet
  • landscape-tablet-and-above
  • landscape-tablet-and-medium-wide-browser
  • portrait-tablet-and-below
  • landscape-tablet-and-below