April 9, 2018 / 1:44 PM / 6 months ago

POINT MARCHÉS-Wall Street repart sur des espoirs de détente avec la Chine

* Les principaux indices dans le vert après le net repli de vendredi

* Les Bourses européennes réduisent leurs gains

* Le dollar recule, les rendements obligataires grimpent

9 avril (Reuters) - Wall Street rebondit lundi à l’ouverture après le net repli de vendredi, les investisseurs paraissant miser sur une issue négociée au conflit commercial entre les Etats-Unis et la Chine.

L’indice Dow Jones gagne 145,62 points, soit 0,61%, à 24.078,38 points une dizaine de minutes après l’ouverture.

Le Standard & Poor’s 500, plus large, progresse de 0,45% à 2.616,12 points et le Nasdaq Composite prend 0,73% à 6.965,67 points.

La Bourse de New York a reculé de plus de 2% vendredi, les statistiques inférieures aux attentes de l’emploi américain et les déclarations de Jerome Powell, le président de la Réserve fédérale, sur la poursuite de la hausse des taux étant venues s’ajouter aux frictions commerciales entre les deux premières économies mondiales.

Donald Trump a profité du week-end pour afficher sur Twitter sa confiance dans l’issue des tensions avec la Chine: le président américain s’est dit persuadé que Washington et Pékin allaient trouver un accord sur la propriété intellectuelle et que la République populaire supprimerait ses barrières commerciales.

Aux valeurs, AveXis s’envole de 78,23% dans les premiers échanges après l’annonce du rachat du laboratoire américain par le suisse Novartis pour 8,7 milliards de dollars (7,08 milliards d’euros).

Dans le même secteur, Merck & Co grimpe de 2,66% après avoir annoncé le succès d’un essai clinique de son produit phare Keytruda dans le traitement du cancer du poumon.

LA BOURSE DE MOSCOU CHUTE

Sur le marché des changes, le dollar recule un peu face à un panier de devises de référence et l’euro regagne de terrain, repassant 1,23 dollar.

Les rendements obligataires remontent : le dix ans américain a repassé 2,8% après avoir clôturé vendredi à 2,775% sous le coup des chiffres de l’emploi aux Etats-Unis, tandis que son équivalent allemand oscille autour de 0,5%.

Les Bourses européennes, en hausse en matinée, sont nettement plus hésitantes, : l’indice large Stoxx 600 abandonne 0,2%, l’EuroStoxx 50 est pratiquement inchangé et à Paris, le CAC 40 cède 0,13% après avoir pris jusqu’à près de 0,6%, tandis que Madrid et Milan restent dans le vert.

A Londres, le FTSE 100 recule de 0,47%, pénalisé entre autres par la progression du sterling après un bon indicateur immobilier qui renforce l’hypothèse d’un relèvement de son taux directeur par la Banque d’Angleterre le mois prochain.

La Bourse de Moscou et le rouble sont en forte baisse après l’annonce par les Etats-Unis de sanctions visant des entreprises, des hommes d’affaires et des responsables politiques russes soupçonnés par Washington d’être liés à des activités “malveillantes” visant à déstabiliser les démocraties occidentales.

L’indice RTS de la Bourse moscovite chute de 11,62%, revenant à son plus bas niveau depuis septembre dernier. Au même moment, le rouble cède 3,5% face au dollar à 60,185.

La semaine qui commence sera animée par le début des publications trimestrielles, dès ce lundi avec le chiffre d’affaires de LVMH attendu après la clôture, puis vendredi avec les résultats de JPMorgan Chase, Citigroup et Wells Fargo aux Etats-Unis.

* Pour les valeurs à suivre, cliquez sur

Patrick Vignal, édité par Marc Angrand

0 : 0
  • narrow-browser-and-phone
  • medium-browser-and-portrait-tablet
  • landscape-tablet
  • medium-wide-browser
  • wide-browser-and-larger
  • medium-browser-and-landscape-tablet
  • medium-wide-browser-and-larger
  • above-phone
  • portrait-tablet-and-above
  • above-portrait-tablet
  • landscape-tablet-and-above
  • landscape-tablet-and-medium-wide-browser
  • portrait-tablet-and-below
  • landscape-tablet-and-below