March 28, 2018 / 2:48 PM / in 8 months

LEAD 1-La Pologne achète des missiles antimissiles Patriot américains

(Actualisé avec précisions, commentaires)

VARSOVIE, 28 mars (Reuters) - La Pologne a signé mercredi le plus important contrat d’armement de son histoire en faisant l’acquisition pour 4,75 milliards de dollars (3,8 milliards d’euros) de systèmes antimissiles américains Patriot pour moderniser sa défense aérienne face à la Russie.

“C’est un moment historique extraordinaire. C’est l’entrée de la Pologne dans un tout nouveau monde de la technologie de pointe, de l’armement moderne et des instruments de défense”, a commenté le président polonais Andrzej Duda lors de la cérémonie de signature.

Depuis l’annexion de la Crimée par une Russie cherchant à s’affirmer militairement et politiquement face à ses voisins, la Pologne a accéléré le rajeunissement de sa défense vieillissante.

Les deux-tiers des équipements de la défense polonaise datent de l’époque de la Guerre froide lorsque le pays était membre du Pacte de Varsovie sous l’autorité de Moscou.

L’accord conclu par le gouvernement polonais intervient dans un contexte de tension entre la Russie et les Occidentaux qui s’est traduit par l’expulsion de près de 150 diplomates russes après l’empoisonnement d’un ancien agent double russe et de sa fille en Angleterre au début du mois.

Lors d’un discours avant l’élection présidentielle du 18 mars, Vladimir Poutine a présenté les nouvelles armes nucléaires dont dispose son pays, affirmant être en mesure de toucher n’importe quel point du globe et d’échapper au bouclier américain.

L’accord de mercredi prévoit la livraison, en 2022, de batteries de missiles Patriot fabriqués par Raytheon, chacun doté de deux unités de lancement composées d’un système radar et de quatre lanceurs.

Varsovie négocie avec Washington l’achat d’équipements complémentaires dont un nouveau système radar à 360 degrés et un système d’interception de missiles dans le cadre d’une deuxième phase de modernisation militaire.

“Nous nous attendons à voir la Pologne passer rapidement à la phase II. Elle a exprimé le désir de boucler cela avant la fin de l’année”, a commenté Wes Kremer, un dirigeant de Raytheon Integrated Defense Systems. (Lidia Kelly; Eric Faye et Pierre Sérisier pour le service français)

0 : 0
  • narrow-browser-and-phone
  • medium-browser-and-portrait-tablet
  • landscape-tablet
  • medium-wide-browser
  • wide-browser-and-larger
  • medium-browser-and-landscape-tablet
  • medium-wide-browser-and-larger
  • above-phone
  • portrait-tablet-and-above
  • above-portrait-tablet
  • landscape-tablet-and-above
  • landscape-tablet-and-medium-wide-browser
  • portrait-tablet-and-below
  • landscape-tablet-and-below