March 28, 2018 / 8:17 AM / 3 months ago

France-La construction renforce sa progression en février

    PARIS, 28 mars (Reuters) - Les mises en chantier de logements et les permis
de construire en France ont accentué leur progression en février en rythme
annuel, selon des données provisoires publiées mercredi par le gouvernement.
    Sur un an, à fin février 2018, en données brutes, 427.300 logements ont été
commencés, soit une progression de 12,5% par rapport au cumul des douze mois
précédents.
    Le progression en rythme annuel touche tous les secteurs de construction
(12,3 % pour les logements individuels purs, 14,9 % pour les logements
collectifs, 5,2 % pour les logements en résidence et 6,8 % pour les logements
individuels groupés).
    La tendance est également favorable pour les permis de construire : sur un
an à fin février, le nombre cumulé de logements autorisés s'établit à
504.800(données brutes cumulées sur douze mois) en hausse de 8,0 % par rapport
au cumul des douze mois précédents.
    En données corrigées des variations saisonnières et des jours ouvrables, le
nombre de logements commencés de décembre à février affiche un redressement de
2,9% (avec une hausse de 3,0% dans l'individuel et de 2,8% dans le collectif),
après un recul enregistré en janvier.
    Sur la même période, les permis de construire progressent de 5,2% par
rapport aux trois mois précédents.  Les logements collectifs se redressent (+3,5
% après -6,4 %) tandis que l'individuel progresse de 7,8 %.
    En moyenne sur les trois derniers mois, le taux d'annulation des permis de
construire de logements individuels est resté stable et inférieur à sa moyenne
de long terme, à 10,4% contre 12,3%, tandis que dans le collectif le taux reste
au-dessus de la moyenne (24,0% contre 18,8%).
    Le délai moyen de mise en chantier est stable et proche de ses moyennes de
longue période, à 5,1 mois pour les logements individuels (contre 5,3 mois en
moyenne) et à 11,2 mois dans le collectif, soit exactement en ligne avec la
tendance de long terme.
    Les acteurs du logement social, qui représente une part importante des
constructions, redoutent un risque d'attentisme ralentissant la construction, du
fait du projet de loi Logement appelé à réformer le secteur.             
    Le texte est attendu le 4 avril prochain en conseil des ministres.
   
 Le point sur la conjoncture française       ECO/FR
 Graphique: Les chiffres clés de l'économie  tmsnrt.rs/2B7G9qP
 

 (Julie Carriat, édité par Yves Clarisse)
  
0 : 0
  • narrow-browser-and-phone
  • medium-browser-and-portrait-tablet
  • landscape-tablet
  • medium-wide-browser
  • wide-browser-and-larger
  • medium-browser-and-landscape-tablet
  • medium-wide-browser-and-larger
  • above-phone
  • portrait-tablet-and-above
  • above-portrait-tablet
  • landscape-tablet-and-above
  • landscape-tablet-and-medium-wide-browser
  • portrait-tablet-and-below
  • landscape-tablet-and-below